Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Poitiers : "Le vélo ne doit pas être qu'une mode", affirme Léonore Moncond'huy

-
Par , France Bleu Poitou

Léonore Moncond'huy, candidate de "Poitiers collectif" pour le second tour des élections municipales à Poitiers, était l'invitée de France Bleu Poitou mardi 23 juin. Vélo, démocratie participative, aménagement du centre ville ou sport : elle a détaillé ses propositions.

Léonore Moncond'huy est la candidate de la liste "Poitiers collectif" pour le second tour des élections municipales à Poitiers.
Léonore Moncond'huy est la candidate de la liste "Poitiers collectif" pour le second tour des élections municipales à Poitiers. © Radio France - Vincent Hulin

Sa liste a totalisé 23,89% des voix au premier tour : la candidate de la liste "Poitiers collectif" pour le second tour des élections municipales à Poitiers était l'invitée de France Bleu Poitou, mardi 23 juin. Elle a détaillé son projet pour la ville.

  • La convention citoyenne, "un dispositif très intéressant"

La convention citoyenne est selon Léonore Moncond'huy "un dispositif très intéressant". Après quasiment une année de travail, les citoyens sélectionnés ont rendu 149 propositions pour le climat, dimanche. "Cela montre bien que lorsqu'on se donne les moyens d'avoir une forme démocratique nouvelle avec de vraies ambitions, qu'on donne aux 150 citoyens tirés au sort la parole et des moyens de comprendre la situation, ils aboutissent à des propositions très écologiques, très intéressantes, très engagées et qui correspondent à ce que l'on porte dans notre projet." De quoi inspirer la candidate pour la suite :  "La société est mure pour changer son logiciel politique notamment par la démocratie participative."

  • "Le vélo ne doit pas être qu'une mode"

"Je me déplace souvent dans Poitiers à vélo et sans assistance électrique et je constate combien il est difficile de se sentir en sécurité sur de nombreuses voies", reconnaît la candidate écologiste. Pour autant, elle prévient : "Le vélo ne doit pas être qu'une mode. Il ne s'agit pas de mettre des pistes cyclables à droite, à gauche : il faut penser la ville, à partir des pratiques réelles", estime Léonore Moncond'huy. C'est donc pour elle une erreur que d'"inaugurer la piste sur la "pénétrante" alors que les poitevins privilégient l'axe centre ville- faubourg du pont neuf pour aller jusqu'à l'Université." 

  • "Profiter du cœur de ville"

La tête de liste de Poitiers collectif souhaite défendre "une politique qui permette aux poitevins et aux poitevines de venir profiter du cœur de ville". Pour cela, la candidate arrivée en 2e position au premier tour à une idée : "Les marchés éphémères."  

  • Ne pas opposer sport amateur et sport professionnel

"Il est hors de question de vouloir opposer sport amateur et le sport pro, c'est absurde !" Léonore Moncond'huy affirme vouloir une vision plus large du sport à Poitiers. "On soutient le sport pour toutes et tous. Que chaque enfant sache nager et rouler à vélo voilà ce qui est au cœur des compétences de la mairie ! On doit développer l'activité physique au quotidien." La tête de liste de Poitiers collectif plaide aussi pour que les clubs professionnels "soient ouverts sur la ville" et pour le soutien au sport féminin.

  • Pas de cumul des mandats ni des impôts

Hors de question pour Leonore Moncond'huy de cumuler plusieurs fonctions politiques. "En cas de victoire, je me suis engagée à abandonner mon mandat de conseillère régionale", promet la candidate. "La mairie de Poitiers mérite un temps plein et je suis contre le cumul des mandats."

Elle promet également que les impôts n'augmenteront pas. "Nous nous y sommes engagé", a-t-elle assuré. "Pas d'inquiétude."

Mercredi matin Anthony Brottier (LREM) sera l'invité de France Bleu Poitou. Jeudi, c'est le maire sortant Alain Claeys qui répondra à nos questions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu