Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Bas-Rhin : Schiltigheim s'apprête à élire son maire

lundi 2 avril 2018 à 20:37 Par Soizic Bour, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Les électeurs de Schiltigheim votent ce dimanche 8 avril pour le premier tour les élections municipales. Plus d'un tiers du conseil municipal avait démissionné en janvier dernier. Les Schilikois auront le choix entre six listes différentes.

Les électeurs vont devoir choisir entre 6 listes différentes.
Les électeurs vont devoir choisir entre 6 listes différentes. © Radio France - XAVIER DE FENOYL

Schiltigheim, France

Un nouveau maire pour la 3e ville du Bas-Rhin ? Les Schillikois et Schillikoises sont de retour aux urnes le dimanche 8 avril pour le premier tour de l'élection municipale partielle, après la démission de plus d’un tiers du conseil municipal de Schiltigheim en janvier dernier, suite à une crise ouverte d'un mois environ. 

Six listes en présence 

Six listes sont en présence, celle du maire sortant Jean-Marie Kutner (sans étiquette), celle de son premier adjoint Christian Ball (Divers droite), Nathalie Jampoc-Bertrand (Divers gauche), Danielle Dambach (sans étiquette), Marc Baader (FI) et Annelyse Jacquel (LO). À noter qu'il n'y a pas de candidat En Marche.

Une campagne musclée

C'est le clash entre Jean-Marie Kutner le maire sortant et son 1er adjoint Christian Ball, auparavant dans la même majorité, qui amène à ces nouvelles élections et la campagne s'en ressent. Le maire sortant, qui conduit la liste Pour Schillick, continuons, ne digère pas la démission des 19 élus qui l'ont selon lui "poussé vers la sortie". "Ce n'était pas très courageux et surtout pas très respectueux des règles et de la légitimité républicaine", appuie-t-il. De son côté Christian Ball, tête de liste Schillick pour tous, applaudi le "courage" des élus qui ont "su dire non au tout béton", affirme-t-il, puisque ce qui avait beaucoup crispé les élus démissionnaires, c'était justement les projets de rénovation des friches industrielles de la ville

Jean-Marie Kutner, le maire sortant de Schiltigheim. - Radio France
Jean-Marie Kutner, le maire sortant de Schiltigheim. © Radio France - Soizic Bour

Les friches industrielles, l'enjeu majeur de cette élection

Mais pour Jean Marie Kutner, la ré-urbanisation qu'il a engagé lors de son mandat va dans le bon sens : "C'est une chance essentielle pour la ville, cette redynamisation et la volonté de la plupart de mes opposants est d'y mettre fin et de faire replonger la ville dans ce qu'elle a été : une ville dortoir et avec beaucoup de chômage", explique-t-il. Dans son programme Christian Ball évoque le site d'Adelshoffen, un "raté urbanistique" selon lui. Il promet de favoriser la nature en ville et de limiter la hauteur des immeubles sur le terrain Caddie notamment. 

Christian Ball, l'ex premier adjoint au maire sortant. - Radio France
Christian Ball, l'ex premier adjoint au maire sortant. © Radio France - Soizic Bour

L'enjeu majeur de l'élection, ce sont donc les friches industrielles, avec comme point d'achoppement la construction de la médiathèque et de 130 logements route de Bischwiller. Christian Ball souhaiterait en stopper la construction. Nathalie Jampoc Bertrand, à gauche, qui conduit la liste Nouveau cap pour Schilick veut faire un audit citoyen des projets urbanistiques en cours. Danielle Dambach qui conduit la liste Vivre Schillik, sans étiquette, elle, veut redynamiser le site Fischer en y créant une pépinière d'entreprise. La liste Schillick l'insoumise conduite par Marc Baader prévoit la création de jardins et vergers publics

Nathalie Jampoc-Bertrand, divers gauche, conduit la liste "Nouveau cap pour Schillik" - Radio France
Nathalie Jampoc-Bertrand, divers gauche, conduit la liste "Nouveau cap pour Schillik" © Radio France - Soizic Bour

Tous les candidats sont d'accord pour dire qu'il faut en faire plus pour les cyclistes et pour la plupart il faut relancer la réflexion sur le projet de tram route du Général de Gaulle. Marc Baader et Nathalie Jampoc-Bertrand se rejoignent sur un point : développer un label AOC Bière d'Alsace et pour la France Insoumise, créer des emplois dans une filière brassicole bio.

La France Insoumise compte sur son succès à la dernière présidentielle

La France Insoumise a le vent en poupe depuis les élections présidentielles où le parti de Jean-Luc Mélenchon était arrivé en tête au premier tour avec près de 27 % et avait réalisé un très bon score en Alsace. Marc Baader espère aller encore plus loin : "Ça a inspiré notre slogan, nous voudrions faire de l'historique cité des brasseurs la première ville insoumise", explique-t-il. 

"Il faut savoir que jusqu'à présent, la France Insoumise n'était présente à aucune élection municipale, c'est la première élection municipale d'une ville de plus de 10 000 habitants à laquelle la France Insoumise monte au créneau", souligne-t-il. "C'est pour nous le moment d'organiser la transition pour qu'au 2e mandat on puisse enclencher les grands projets qu'on a soumis aux Schillikois", ajoute-t-il. 

Marie Albera Meynioglu et Marc Baader, de la liste "Schillick l'Insoumise". - Radio France
Marie Albera Meynioglu et Marc Baader, de la liste "Schillick l'Insoumise". © Radio France - Soizic Bour

Le premier tour de l'élection municipale anticipée aura lieu le 8 avril, le second tour, le 15 avril.