Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en PACA : Renaud Muselier promet un comité pour représenter la gauche et les écologistes

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Azur

Après le retrait de la liste du rassemblement écologique et social de Jean-Laurent Félizia pour le second tour des élections régionales en Paca, Renaud Muselier a présenté ce mercredi une série de mesures afin de faire exister les idées de la liste de gauche au sein de l'assemblée régionale.

Renaud Muselier lors de l'annonce de la création de ce comité exécutif en cas de victoire dimanche 27 juin
Renaud Muselier lors de l'annonce de la création de ce comité exécutif en cas de victoire dimanche 27 juin © Radio France - Philippe Boccara

200.000 votes ont été enregistrés dimanche, au premier tour, pour la liste écologique et de gauche, arrivée en 3e position. Dès son élection, Renaud Muselier s'engage à rencontrer les responsables des neuf composantes de cette liste. Un comité représentatif sera alors créé. Il sera composé d'une vingtaine de membres. C'est une première dans l'histoire des collectivités territoriales. 

Des délibérations seront proposées au vote

Pas question de refaire "l'usine à gaz" de 2015, la gauche et les écologistes étaient alors dans le même cas et des propositions avaient été faites. Renaud Muselier reconnaît l’inefficacité du dispositif de l'époque, il veut innover. Ce comité ne fera pas de la figuration dit-il. Il pourra proposer deux délibérations à chaque séance, mais aussi une motion, une proposition et ainsi qu'un vœu, c'est-à-dire une prise de position. Tout sera présenté, défendu par le président de la région ou un élu de sa majorité. Les 123 conseillers régionaux voteront alors pour ou contre. Par ailleurs, chaque début d'année, un représentant de ce comité pourra faire un discours de politique générale. 

Le parlement régional de la jeunesse devra aussi pouvoir bâtir une nouvelle formule de participation citoyenne ouverte à tous. Une manière de tenter de lutter contre l'abstention des jeunes entre autres. Renaud Muselier rappelle que ce dispositif ne remplace pas la présence d'élus  de gauche dans l’hémicycle régional .

Sollicité Jean-Laurent Félizia ne nous a pas répondu. Thierry Mariani a aussitôt dénoncé cette proposition de son adversaire du second tour, "Tout cela me semble assez bizarre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess