Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales : Clémentine Autain va organiser une manifestation à Montreuil à la place de son meeting

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

La candidate aux élections régionales en Ile-de-France, Clémentine Autain (LFI), a été déboutée par le Conseil d'État concernant l'organisation de son meeting de campagne qu'elle voulait tenir ce dimanche à Montreuil. À la place, la députée de la Seine-Saint-Denis va organiser une manifestation.

Clémentine Autain, candidate LFI aux élections régionales 2021 en Ile-de-France
Clémentine Autain, candidate LFI aux élections régionales 2021 en Ile-de-France © Maxppp - Maxppp

Clémentine Autain a été déboutée de son référé-liberté concernant l'organisation d'un meeting de campagne qu'elle souhaitait organiser ce dimanche 13 juin, à Montreuil en Seine-Saint-Denis. Elle l'a annoncé,ce vendredi lors d'une conférence de presse en ligne.

Une manif à la place du meeting

Anticipant cette interdiction, la candidate de La France insoumise aux élections régionales en Ile-de-France, indique avoir déposé une demande de "manifestation revendicative" qui a été validée par la préfecture. "Notre rassemblement aura bien lieu ce dimanche", se félicite-t-elle. 

Le rassemblement initialement prévu avait été interdit sur la base d'un décret pris le 21 mai qui, dans le cadre des règles sanitaires liées à la crise du Covid-19, fixe à 50 personnes la jauge des rassemblements électoraux organisés en plein air. Ce décret autorise en revanche les meetings dans des établissements recevant du public, en configuration assise, dans la limite de 1 000 personnes. 

"Un enjeu d'interprétation"

Pour Clémentine Autain, "il semblait que ce décret contrevenait aux lois classiques mais aussi à nos principes fondateurs". Dénonçant des "règles arbitraires", elle a porté l'affaire devant la juridiction administrative. "Normalement un référé de ce type est examiné en 48h, là il a fallu 8 jours pour que nos grands sages arrivent à démêler cette histoire et à nous donner un résultat sérieux", s'agace la députée de Seine-Saint-Denis qui estime qu'il y avait "un enjeu d'interprétation du décret"

Clémentaine Autain appelle donc ses partisans à se réunir, de manière "légale", comme prévu sur la place Jean-Jaurès à Montreuil à 15h, ce dimanche, à une semaine du premier tour des élections régionales

Choix de la station

À venir dansDanssecondess