Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales dans le Grand Est : qui sont les têtes de liste ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Les têtes de liste pour les élections régionales du 20 et 27 juin prochain dans le Grand Est avaient jusqu'au 17 mai pour déposer leurs listes. Au total dix listes ont été déposées dans le Grand est.

La session plénière du conseil régional Grand Est a Metz lors de l'élection de son président en 2017.
La session plénière du conseil régional Grand Est a Metz lors de l'élection de son président en 2017. © Maxppp - Jean-Marc Loos

Les élections régionales auront lieu dimanche 20 et 27 juin 2021, soit un décalage d'une semaine par rapport aux dates annoncées, en raison de la pandémie de coronavirus. Dans le Grand Est, dix listes ont été déposées. Tour d'horizon de leurs chefs de file.

Jean Rottner, chef de file Les Républicains

Le président sortant, Jean Rottner (LR)  a annoncé officiellement sa candidature le lundi 3 mai. Ce n'est pas vraiment une surprise puisque le président sortant de la région Grand Est a multiplié les critiques contre le gouvernement en place. Il a beaucoup donné de la voix durant toute cette année de pandémie du coronavirus. Il a dénoncé le manque de masques ou encore la lenteur de la vaccination

"Je ne suis aux ordres de personnes" a-t-il déclaré dans la presse quotidienne régionale. Une allusion non-voilée à la candidate de la majorité présidentielle, l'Alsacienne Brigitte Klinkert. A 54 ans, il est à la tête de la région depuis 2017, suite à la démission de Philippe Richert qui avait mené la bataille des régionales pour la liste de droite.

Jean Rottner est candidat aux élections régionales de juin 2021 dans le Grand Est
Jean Rottner est candidat aux élections régionales de juin 2021 dans le Grand Est © Maxppp - Jean-François Frey

Sur la liste Rottner, on trouve des ténors champardennais, comme le maire de Reims, Arnaud Robinet, et celui de Charleville-Mézières, Boris Ravignon, tête de liste dans les Ardennes.

Brigitte Klinkert, chef de file d'une "liste de rassemblement"

Ancienne présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert a annoncé le 30 avril qu'elle s'engageait dans la bataille des régionales. Ministre déléguée à l'insertion depuis juillet 2020, cette Alsacienne de 64 ans se présente comme "une femme d'aucun parti, d'aucune étiquette". 

Elle a toutefois démarré sa carrière politique à l'UDF, puis chez Les Républicains qu'elle a quittés peu de temps avant d'entrer au gouvernement.

Brigitte Klinkert.
Brigitte Klinkert. © AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT

Brigitte Klinkert a été, avec Frédéric Bierry, artisane de la CEA, la Collectivité européenne d'Alsace, qui réunit depuis le 1er janvier 2021 le Haut et le Bas-Rhin, au sein du Grand Est. Elle veut "un choc de décentralisation pour rendre à l'Alsace, à la Lorraine et à la Champagne-Ardenne la force d'agir en proximité pour répondre vite et bien aux attentes de leurs habitants".

Laurent Jacobelli, chef de file du Rassemblement National

Investi par le Rassemblement national, Laurent Jacobelli, qui vit aujourd'hui à Troyes est le candidat chef de file du RN. Il dénonce une gestion purement financière et administrative de l’actuel président du conseil régional, Jean Rottner. A 51 ans, cet ancien directeur de TV5 Monde et ancien chef de file de Debout la France aux régionales de 2015 explique que cette grande région coûte très cher. Insécurité, immigration font aussi partie des thèmes de prédilection du candidat. 

Laurent Jacobelli promet une liste composée de personnalités surprises. Parmi elles, Bruno North, le président du CNIP, Centre national des indépendants et paysans, chef de file dans les Ardennes. Ou encore le sénateur Jean-Louis Masson, longtemps membre du RPR puis de l'UMP avant de siéger parmi les non-inscrits, qui mènera la liste en Moselle.

Laurent Jacobelli, tête de liste du RN dans le Grand Est pour les élections régionales 2021
Laurent Jacobelli, tête de liste du RN dans le Grand Est pour les élections régionales 2021 © Maxppp - Pierre Heckler

Florian Philippot, chef de file Les Patriotes

Florian Philippot, l’ancien bras droit de Marine Le Pen, sera la tête de liste du mouvement les Patriotes. Il est conseiller régional sortant dans le Grand Est, c’est d’ailleurs son seul mandat électoral, après ses déboires aux élections municipales à Forbach (Moselle) en 2020 et surtout un échec aux élections européennes de 2019. Il y a six ans, alors chef de file du RN, il était arrivé en tête au premier tour de l'élection régionale dans le Grand Est.

Il se positionne clairement contre les mesures Covid qu’il juge liberticides. Il est opposé au port du masque en extérieur, veut interdire le vaccin AstraZeneca et prône une réouverture des commerces, bars et restaurants.

Florian Philippot lors d'un rassemblement du parti Les Patriotes à Lyon
Florian Philippot lors d'un rassemblement du parti Les Patriotes à Lyon © Maxppp - Stéphane Guiochon

Eliane Romani, chef de file d'Europe Ecologie Les Verts

Investie tête de liste de "l'Ecologie il est temps" depuis le mois d'octobre, la Mosellane Eliane Romani est la candidate chef de file d'EELV. Sa liste associe d'autres partis de gauche et écologistes, PS, PC, Génération Écologie, Cap Écologie et le Mouvement des progressistes, mais aucun accord n'a été trouvé avec la candidature d'Aurélie Filipetti. 

Les résultats des dernières élections municipales de 2020 leur laissent espérer que les idées qu'ils défendent comme l'écologie et la solidarité soient entendues.

Eliane Romani, tête de liste EELV aux élections régionales 2021 dans le Grand Est
Eliane Romani, tête de liste EELV aux élections régionales 2021 dans le Grand Est © Maxppp - Darek Szuster

Aurélie Filippetti, chef de file de l'Appel Inédit

A 47 ans, l'ancienne ministre socialiste mosellane Aurélie Filippetti est la tête de liste de l'Appel Inédit lancé en décembre dernier avec l'actuelle conseillère régionale PS alsacienne Pernelle Richardot et la députée La France Insoumise de Meurthe-et-Moselle, Caroline Fiat. L'ambition était de réunir les forces vives à gauche. Les tractations n'ont pas abouti, notamment avec la liste EELV. 

Aurélie Filippetti, soutenue par les Insoumis, Génération.s et les radicaux de gauche, a déposé sa liste le 11 mai.

Aurélie Filippetti est tête de liste de l'Appel Inédit pour les les élections régionales 2021 dans le Grand Est
Aurélie Filippetti est tête de liste de l'Appel Inédit pour les les élections régionales 2021 dans le Grand Est © Maxppp - Arnaud Journois

Louise Fève, chef de file de Lutte Ouvrière

Louise Fève est la tête de liste de Lutte Ouvrière. A 39 ans, la cheminote qui travaille à Strasbourg présente une liste pour faire entendre le camp des travailleurs, dans la lignée des revendications de lutte du parti. 

Martin Meyer, chef de file d'Unser Land

Martin Meyer est la tête de liste du mouvement autonomiste Unser Land pour ces élections régionales. Le parti dénonce l'aberration que constitue la région Grand Est et prône un statut d'autonomie pour l'Alsace au sein d'une Europe des régions. Le chef d'entreprise de 54 ans originaire de Mittelbergheim en Alsace est secrétaire général d'Unser Land.

Martin Meyrer, tête de liste d'Unser Land dans le Grand Est
Martin Meyrer, tête de liste d'Unser Land dans le Grand Est

Deux listes de dernière minute

Deux listes se sont rajoutées en dernière minute ce lundi 17 mai.  La liste "Agir pour ne plus subir" conduite par le mosellan Adil Tyane, et "Un notre monde Grand Est", liste menée par Jean-Philippe Golly.

Les résultats des élections régionales de 2015

Pour la première élection de cette grande région Est en 2015, la liste de la droite et du centre menée par Philippe Richert l'avait largement emporté avec 48,40% des voix, devant le FN de Florian Philippot (36,08%) et la liste divers gauche de Jean-Pierre Masseret (15,51%).

Résultats des Elections Régionales dans le Grand Est en 2015
Résultats des Elections Régionales dans le Grand Est en 2015 © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess