Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : qui sont les têtes de liste ?

Alors que les élections régionales doivent se tenir les dimanches 20 et 27 juin, la campagne bat son plein en Auvergne-Rhône-Alpes. Quatre femmes et trois hommes politiques sont investis tête de liste, mais le président LR sortant, Laurent Wauquiez, lui, n'a pas encore officialisé sa candidature.

Le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes.
Le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. © Radio France - Stéphane Milhomme

Les élections régionales doivent avoir lieu les dimanches 20 et 27 juin 2021, selon le calendrier une nouvelle fois révisé en raison de l'épidémie de coronavirus. Il s'agira des deuxièmes élections régionales depuis la réforme territoriale qui a fait naître de grandes régions, telles que l'Auvergne-Rhône-Alpes. L'actuel président Les Républicains du Conseil régional, Laurent Wauquiez n'a pas encore officialisé sa candidature, mais sept têtes de liste se sont déjà fait connaître. Les positions sont toutefois loin d'être figées car, à gauche, les appels à faire liste commune se multiplient. France Bleu fait le point sur les têtes de liste déclarées en Auvergne-Rhône-Alpes.

Najat Vallaud-Belkacem (Parti socialiste)

À gauche, le terrain est plutôt divisé. Najat Vallaud-Belkacem, 43 ans, est tête de liste du Parti socialiste pour ces élections régionales et peut compter sur le soutien d'autres partis de gauche, tels que la Gauche républicaine et socialiste, Cap écologie et le Parti radical socialiste. Ex-ministre de l'Éducation nationale sous le quinquennat de François Hollande, ancienne vice-présidente de la région Rhône-Alpes sous la présidence de Jean-Jack Queyranne, elle dit vouloir incarner une alternative à la droite, d'où le nom de sa liste "Aura-Alternative". Cela dit, sa liste n'inclut pas Génération.s, mouvement de Benoît Hamon, ni Europe Écologie Les Verts.

Najat Vallaud-Belkacem, cheffe de file des socialistes pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
Najat Vallaud-Belkacem, cheffe de file des socialistes pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes © Radio France - Tommy Cattaneo

Fabienne Grébert (Europe Écologie Les Verts)

Fabienne Grébert a été désignée en octobre par les adhérents d'Europe Écologie les Verts pour mener la liste écologiste aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle mène une liste commune avec divers partis de gauche (Europe Écologie les Verts, Place Publique, Génération.s, Nouvelle Donne, Génération écologie Auvergne-Rhône-Alpes, Allons Enfants, Mouvement des Progressistes, et Transition écologiste et citoyenne). Cette ancienne conseillère régionale d'opposition et conseillère municipale d'Annecy (Haute-Savoie), âgée de 56 ans, a plusieurs thème de prédilection, tels que les transports en communs et l’évolution de la montagne

Le PCF et la France Insoumise lui ont envoyé de nombreux appels pour unir leurs listes, mais, pour l'instant, les négociations n'ont abouti sur aucun accord. "Le rassemblement écologiste tend toujours la main aux partenaires de gauche et continuera à prendre ses responsabilités pour la transformation de la région en juin prochain", écrivait ainsi le mouvement dans un communiqué de presse en date du 4 avril.

Fabienne Grébert, cheffe de file EELV pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
Fabienne Grébert, cheffe de file EELV pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes © Maxppp - Maxime JEGAT

Bruno Bonnell (La République en Marche)

La République en Marche a choisi d'investir pour ces élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes l'un des premiers soutiens d'Emmanuel Macron, Bruno Bonnell. Cet ancien chef d'entreprise, député macroniste de la 6e circonscription de Lyon, âgé de 62 ans, avait par ailleurs battu Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne lors des élections législatives, en 2017. Aujourd'hui, il se lance dans une autre campagne, cette fois régionale. Pour l'occasion, cette figure de la politique lyonnaise met l'accent, dans sa liste de candidats, sur la société civile : il veut faire émerger 15% de personnes n'ayant jamais eu de mandat, comme il l'a expliqué au journal Capital (article payant).

Bruno Bonnell est tête de liste LREM aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
Bruno Bonnell est tête de liste LREM aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes © Maxppp - Vincent Isore

Cécile Cukierman (PCF et La France Insoumise)

En Auvergne-Rhône-Alpes, le Parti communiste et la France Insoumise sont tombés d'accord pour s'unir aux élections régionales. Cette liste commune est menée par la conseillère régionale et sénatrice de la Loire, Cécile Cukierman. Cette ancienne membre du bureau national de l'UNEF (de 1998 à 2000) avait déjà été choisie comme cheffe de file des communistes lors des dernières élections régionales, en 2015. Aujourd'hui, à 44 ans, l'élue ligérienne peut se targuer d'avoir réussi à reformer le Front de Gauche : Gabriel Amard, personnalité nationale de la France Insoumise et installé depuis peu en Isère, a en effet accepté de se ranger derrière la candidature de Cécile Cukierman.

Cécile Cukierman mène la liste “Ensemble pour notre région” (PCF, LFI, Génération climat) aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
Cécile Cukierman mène la liste “Ensemble pour notre région” (PCF, LFI, Génération climat) aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes © Maxppp - Jean Francois SOUCHET

Andréa Kotarac (Rassemblement national)

La liste du Rassemblement national sera menée, en Auvergne-Rhône-Alpes, par un militant qui est passé par les deux extrêmes de l'échiquier politique. Andréa Kotarac, né en Haute-Savoie, fut d'abord militant socialiste, conseiller régional de la liste d'union de la gauche en 2015 avant de se rapprocher de Jean-Luc Mélenchon. Lors des élections européennes de 2019, alors ancien membre de l'équipe de campagne du chef des Insoumis, il claque soudain la porte pour appeler, à la surprise générale, à voter pour le Rassemblement national. Il est aujourd'hui, à 32 ans, tête de liste pour le RN aux élections régionales en juin prochain, en Auvergne-Rhône-Alpes.

Andréa Kotarac, tête de liste du Rassemblement national aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
Andréa Kotarac, tête de liste du Rassemblement national aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes © Maxppp - Vincent Isore

Chantal Gomez (Lutte ouvrière)

C'est une ancienne dessinatrice technique, aujourd'hui retraitée, qui mènera la liste de Lutte ouvrière aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Chantal Gomez, déjà candidate en 2015, veut profiter de la campagne électorale pour faire entendre la voix des travailleurs-ses et leurs revendications. Elle entend ainsi dénoncer les nombreuses coupes budgétaires ayant eu lieu ces dernières décennies, et qui se font ressentir, selon elle, durant cette crise sanitaire.

Chantal Gomez, en 2014, aujourd'hui tête de liste Lutte Ouvrière aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
Chantal Gomez, en 2014, aujourd'hui tête de liste Lutte Ouvrière aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes © Maxppp - Stephane Guiochon

Laurent Wauquiez (Les Républicains)

Laurent Wauquiez, président Les Républicains sortant du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes ne s'est pas encore officiellement déclaré candidat à sa réélection. Mais il ne fait guère de doute qu'il le sera. Cet homme politique, né à Lyon (Rhône), est d'ailleurs donné en tête des intentions de vote, selon un sondage commandé par son courant politique. Lors du scrutin de 2015, l'ancien patron des Républicains, âgé de 46 ans, avait remporté 40,62% des voix.

Laurent Wauquiez, actuel président du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes
Laurent Wauquiez, actuel président du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes © Maxppp - Richard BRUNEL
  • Pas de candidat pour Debout la France. Gerbert Rambaud devait représenter le parti de Nicolas Dupont-Aignan aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Cet avocat spécialisé en droit social au barreau de Lyon, âgé de 57 ans, conseiller municipal à Vaugneray (Rhône), a renoncé à présenter une liste. En cause, les difficultés à faire campagne dans le contexte sanitaire actuel.
Ce qu'il faut savoir des élections régionales de 2021
Ce qu'il faut savoir des élections régionales de 2021 © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess