Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections régionales en Centre-Val de Loire : La France Insoumise rejoint la liste écologiste

La France Insoumise en Centre-Val de Loire a décidé de rejoindre la liste écologiste menée par Charles Fournier, pour les élections régionales qui doivent se tenir en juin 2021. Une liste "Un nouveau souffle" rassemblant 600 citoyens et sept forces politiques.

La France Insoumise (représentée par Aymeric Compain, à gauche) rejoint la liste écologiste de Charles Fournier (au centre), "Un nouveau souffle", pour les élections régionales en Centre-Val de Loire de juin 2021.
La France Insoumise (représentée par Aymeric Compain, à gauche) rejoint la liste écologiste de Charles Fournier (au centre), "Un nouveau souffle", pour les élections régionales en Centre-Val de Loire de juin 2021. © Radio France - Chloé Martin

Les élections régionales approchent et les alliances politiques s'organisent. Dans la région Centre-Val de Loire, La France Insoumise rejoint la liste "Un nouveau souffle", menée par l'écologiste Charles Fournier. Une liste qui rassemble des comités citoyens et sept partis et mouvements politiques. 

Démocratie et transformation écologique et sociale

"Ce mouvement a une démarche de dépassement politique et de valorisation de l'action citoyenne", explique Aymeric Compain, chef de file des insoumis de la région. "Il y a une vraie envie de retour à la démocratie. On se retrouve également dans la démarche de transformation écologique et sociale et sur le fait que les deux sont intrinsèquement liées", abonde Karin Fischer, co-chef de file. 

Alors que les communistes ont annoncé cette semaine s'allier avec le Parti socialiste, LFI refuse toute alliance avec François Bonneau, au moins au premier tour. "On considère que le PS n'est pas le plus légitime pour rassembler la gauche", justifie Aymeric Compain. Et le pari est ambitieux : "L'objectif, c'est de gagner et de gouverner la région". Quitte à faire des compromis et des alliances au second tour. 

600 citoyens engagés

"Mais il ne faut pas se tromper d'adversaires. Nos adversaires, ce sont la droite, l'extrême-droite et LREM", souligne Charles Fournier. La tête de liste "Un nouveau souffle" insiste également sur l'originalité d'une démarche politique fondée sur la démocratie participative. 600 citoyens participent à la fondation du programme et représenteront 40% de la liste à tous les niveaux, aux côtés de sept mouvements politiques (EELV, LFI, Génération.s, A nous la démocratie, Allons enfants, Ensemble et Génération écologie). Les 100 principales mesures et les têtes de liste départementales devraient être connues d'ici la mi-avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess