Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections Régionales en Gironde : "Il ne faut pas faire que des listes socialo-socialistes"

-
Par , France Bleu Gironde

Matthieu Rouveyre, le premier co-secrétaire de Gironde, était l'invité de France Bleu Gironde ce mardi matin. Il est revenu sur la polémique déclenchée par Alain Rousset, président PS de la région Aquitaine, qui a invité Henri Sabarot, maire de Carcans, plutôt de droite, sur sa liste pour les élections régionales.

Matthieu Rouveyre, élu socialiste bordelais dans les studios de France Bleu Gironde
Matthieu Rouveyre, élu socialiste bordelais dans les studios de France Bleu Gironde © Radio France

C'est une décision qui est très loin de faire l'unanimité ! Alain Rousset, président de la région Aquitaine, est candidat aux élections régionales. Il souhaite devenir président de la grande région issue de la fusion Aquitaine / Limousin / Poitou-Charentes. Et pour l'aider, il a invité sur sa liste, Henri Sabarot, maire de Carcans, président de la fédération de la chasse de Gironde, orienté à droite.

Incompréhesion du côté de certains militants Médocains

Même si la proposition est faite au titre de représentant de la société civile, certains socialistes médocains sont contre, à commencer par la député Pascale Got . Car Henri Sabarot a été conseiller régional CPNT , le parti des chasseurs, à droite. En mars 2014, pour les municipales, il était à la tête de la liste divers droite Ensemble Naturellement . Un an plus tard lors des élections départementales, il soutenait Laurent Peyrondet , maire de Lacanau, qui militait au nom de Gironde Positive, autrement dit l'UMP sur le canton où bataillait également Pascale Got, qui a finalement gagné.

Pour les Socialistes médocains, il est donc inadmissible de voir quelqu'un qui a toujours combattu la gauche , figurer sur la liste du candidat PS. Les représentants de section ont écrit à Alain Rousset menaçant de ne pas faire campagne pour lui

SABAROT LISTE ROUSSET

Certains chasseurs sont contre aussi.Comme par exemple le CPNT, le parti des chasseurs réputé à droite, qui voit mal le Président de la Fédération de Chasse de Gironde s'associer aux écologistes sur la liste d'Alain Rousset. A commencer par Eddie Puyjalon, le Président de CPNT Gironde.

"Alain Rousset devrait penser à ses amis socialistes, avant d'aller débaucher des gens de droite. Je ne suis pas certain que les chasseurs apprécient le mélange des genres avec les Verts. Henri Sabarot risque de se couper de certains chasseurs. Je ne me verrais pas aller m'associer avec les socialistes ou les Verts".

"Le parti socialiste veut ouvrir ses listes"

Alain Rousset, qui partage le même goût de la chasse qu'Henri Sabarot, va tenter de calmer les esprits et de convaincre que le maire de Carcans est quand même quelqu'un de très influent dans le secteur, capable de ramener des électeurs .

Une démarche soutenue par Matthieu Rouveyre, le premier co-secrétaire de Gironde. Il était l'invité de France Bleu Gironde ce mardi matin.

"Le parti socialiste a décidé qu'il fallait ouvrir ses listes, que ce ne soit pas que des listes socialo-socialistes. Il est encore trop tôt pour dire s'il y aura Henri Sabarot ou quelqu'un d'autre. Ce qui est sur, c'est qu'il y aura plusieurs personnes d'horizon différents, et pas uniquement du parti socialiste. Le parti socialiste s'honore à ouvrir ses listes".

"Pour gérer cette prochaine très grande région, ce qui est sûr, c'est qu'il faudra que les chasseurs soient représentés. La question c'est de savoir ce qu'on met dans le projet régional pour servir ce territoire qui est en grande souffrance. Le but de jeu c'est n'est pas de dire oui ou non pour telle personne, c'est que veut-on pour développer ce territoire en matière économique et social".

Matthieu Rouveyre, co-secrétaire du PS en Gironde : "Il y aura plusieurs personnes qui viennent d'horizons différents"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess