Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales en Île-de-France : les militants LREM toujours mobilisés

-
Par , France Bleu Paris

Même si leur candidat Laurent Saint-Martin a fait un pourcentage décevant au premier tour des élections régionales en Île-de-France, les militants LREM restent mobilisés cette semaine et comptent bien améliorer le score de leur champion ce dimanche au second tour.

Les militants restent mobilisés.
Les militants restent mobilisés. © Maxppp - Sébastien Muylaert

Les militants la République en Marche continuent de se mobiliser sur le terrain, malgré le mauvais temps et le mauvais score de Laurent Saint-Martin au premier tour des élections régionales en Île-de-France. 

Laurent Saint-Martin est arrivé quatrième du premier tour, avec 11,76% des voix, un score que Loan Nguyen compte bien améliorer au second tour. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Rien n'est écrit, nous pouvons faire mieux dimanche, si nous arrivons à mobiliser notre électorat. Il y a les abstentionnistes aussi qu'on va chercher à mobiliser également, c'est vraiment notre défi de la semaine", explique ce référent parisien des Jeunes avec Macron (JAM). 

Loan Nguyen pense aussi que certains électeurs écologistes pourraient bien voter Laurent Saint-Martin ce dimanche, après l'union de Julien Bayou avec la socialiste Audrey Pulvar et l'insoumise Clémentine Autain. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Une partie de l'électorat écolo ne se reconnaît pas dans le positionnement de Julien Bayou, très à gauche voire à l'extrême-gauche par rapport à l'électorat EELV. Une partie de l'électorat de centre-gauche ne se reconnait pas dans cette alliance et préfèrera la liste de la majorité présidentielle", croit-il savoir. 

Être forts dans l'opposition régionale

Apolline, une autre militante LREM de Paris partage cet enthousiasme et continue de se mobiliser même après ce premier tour décevant pour les marcheurs. L'objectif pour elle c'est aussi de soutenir l'action du président de la République. 

"C'est la liste de la majorité présidentielle, si on soutient Emmanuel Macron, on vote Laurent Saint-Martin", commence-t-elle. Sans oublier, la nécessité d'avoir sa voix au chapitre parmi l'opposition régionale : "pour avoir une belle représentation des progressistes au sein de l'hémicycle régional", conclut-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess