Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Occitanie : le dernier débat France Bleu-France 3 entre les trois candidats en lice

-
Par , France Bleu Occitanie

Le dernier débat entre les trois candidats toujours en lice pour le second tour des élections régionales en Occitanie s'est tenu ce jeudi sur l'antenne de France 3 Occitanie en partenariat avec France Bleu Occitanie. Carole Delga, Jean-Paul Garraud et Aurélien Pradié ont débattu pendant une heure.

De gauche à droite Julien Corbière, rédacteur-en-chef de France Bleu Occitanie, Aurélien Pradié, Carole Delga, Jean-Paul Garraud et Laurent Dubois de France 3 Occitanie.
De gauche à droite Julien Corbière, rédacteur-en-chef de France Bleu Occitanie, Aurélien Pradié, Carole Delga, Jean-Paul Garraud et Laurent Dubois de France 3 Occitanie. - France 3

Le débat France 3-France Bleu organisé ce jeudi entre Carole Delga, Jean-Paul Garraud et Aurélien Pradié a duré une heure. À trois jours du second tour des élections régionales, les trois candidats ont ponctué leurs interventions de petites phrases chocs tout en discutant sur des dossiers de fond. Aurélien Pradié s'est montré très offensif vis à vis de ses deux adversaires politiques. Crédité de 12% des voix au premier tour, le candidat LR de 35 ans a essayé d'exister le plus possible en s'adressant aux électeurs du RN et en renvoyant dos à dos Carole Delga et Jean-Paul Garraud sur leur âge et leur manière de gouverner.

Débat Garraud / Delga sur la santé

Le premier clash du débat se produit entre le candidat RN et la candidate socialiste sortante autour du débat sur la Santé. Jean-Paul Garraud, leader de la liste "Rassembler l'Occitanie" qui a obtenu 22% des suffrages au premier tour, attaque Carole Delga sur son projet d'embaucher 200 médecins généralistes : "Il y a en Occitanie 414 communes classées en désert médiaux, la proposition de fonctionnariser 200 médecins et de les envoyer dans des endroits où aucun médecin ne veut aller est complètement incohérent. Madame Delga n'est pas le ministre de la Santé de la France, elle n'est pas ministre de la Santé d'un lander llemand qui s'appelerait Occitanie ou d'une province espagnole." 

La cheffe de la liste "l'Occitanie en commun" a immédiatement rétorqué au candidat RN : "Il n'y a que vous sur ce plateau qui expliquez que si vous êtes président de Région vous serez aussi ministre de la Justice" et d'ajouter que "les personnels de santé dans les hôpitaux ont fait un travail formidable, vous vous rendez compte le mépris que vous avez pour les fonctionnaires hospitaliers ? Ce sont eux qui ont répondu à la crise, c'est dans les hôpitaux qu'on a réussi à lutter contre le Covid et vous m'expliquez qu'il ne faut pas qu'il y ait des fonctionnaires dans le domaine de la Santé. Soyez respectueux de ces hommes et de ces femmes qui sont épuisés !"

Débat Delga / Pradié sur le chômage

La présidente de région sortante forte de 40% des bulletins de vote au premier tour de ces régionales 2021 a été attaquée sur son bilan par Aurélien Pradié. Le leader de la liste "Du courage pour l'Occitanie" a montré à la caméra un des multiples tableaux qu'il avait préparé pour ce débat et celui-ci est éloquent. Il indique qu'en Occitanie un jeune sur trois est au chômage. Aurélien Pradié lance alors à Carole Delga, "vous n'êtes pas la reine d'Occitanie". Celle-ci lui répond : "Je suis la reine du travail". 

Elle avait auparavant précisé que 2.000 emplois étaient créés chaque mois en Occitanie. Aurélien Pradié insiste : "Lorsqu'on a dans sa région un tel taux de pauvreté, on ne fanfaronne pas" et enfonce le clou en disant : "Je veux être le président des solutions, pas de la communication."

PS, LR, bonnet blanc et blanc bonnet ?

Le candidat RN Jean-Paul Garraud a souhaité mettre l'accent sur la politique régionale et "a observé que entre 2018 et 2021 sur près de 5.000 délibérations proposées par Carole Delga, le groupe LR et UDI a été d'accord avec 94% de ces délibérations". Aurélien Pradié a alors rappelé ses différences avec la présidente sortante, à commencer par la première, évidente : "Carole Delga est socialiste, je suis un homme de droite."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess