Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections régionales en Pays de la Loire : Jean Arthuis pousse François de Rugy (LREM) à renoncer

L'ancien ministre mayennais Jean Arthuis, un proche d'Emmanuel Macron, en appelle au sens des responsabilités de François de Rugy après l'échec de la liste En Marche au 1er tour des élections régionales en Pays de la Loire. François de Rugy a décidé, coûte que coûte, de se maintenir, pour l'instant.

Jean Arthuis, un proche d'Emmanuel Macron, verrait d'un bon oeil le retrait de François de Rugy
Jean Arthuis, un proche d'Emmanuel Macron, verrait d'un bon oeil le retrait de François de Rugy © Maxppp - GONZALO FUENTES / POOL

C'est une voix qui compte au sein de La République En Marche. Jean Arthuis, l'ancien président du conseil général de la Mayenne, un proche d'Emmanuel Macron, est favorable au retrait de la liste LREM pour le second tour des élections régionales en Pays de la Loire.

François de Rugy a pris une claque dimanche soir, avec moins de 12% des suffrages exprimés. Malgré cet échec, il a décidé de se maintenir. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un maintien qui risque de nuire à la présidente LR sortante Christelle Morançais. Jean Arthuis en appelle donc à la conscience de l'ex-ministre de l'Ecologie alors que la gauche, avec l'alliance Orphelin-Garot, est dans une bonne dynamique pour gagner : "je suis étonné alors que le score est décevant. François de Rugy, c'était l'union du centre, madame Morançais c'est l'union de la droite et du centre. Je pense qu'il y a de vraies convergences. Je verrais d'un bon oeil qu'on ne complique, qu'on ne brouille pas l'expression des suffrages au second tour. Ces élections ont manifesté la reconnaissance à l'égard des sortants qui ont bien géré régions et départements. J'en appelle à sa conscience" confie l'ancien ministre à France Bleu. 

Le président des Républicains Christian Jacob a demandé, pour sa part, "le retrait des listes de la majorité présidentielle" de Marc Fesneau, François de Rugy et Denis Thuriot pour éviter "un risque de gouvernance avec l'extrême gauche" dans trois régions. Dans les Pays de la Loire, nous demandons à M. de Rugy de se retirer". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess