Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales en Pays de la Loire : large victoire de Christelle Morançais face à une gauche unie

Selon nos estimations, Christelle Morançais l'emporte largement au second tour des élections régionales ce dimanche en Pays de la Loire. La présidente LR sortante devance l'alliance Orphelin/Garot.

Christelle Morançais a été largement réélue à la tête de la région Pays de la Loire.
Christelle Morançais a été largement réélue à la tête de la région Pays de la Loire. © Radio France - Sarah Mansoura

Propulsée présidente de la région Pays de la Loire en 2017 pour succéder à Bruno Retailleau, Christelle Morançais obtient ce dimanche soir une belle victoire au second tour des élections régionales. La candidate LR fait même mieux que le sénateur vendéen en 2015. Selon nos estimations, la Sarthoise recueille plus de 46% des voix, devançant largement l'écologiste Matthieu Orphelin, dont la liste avait fusionné avec celle du socialiste Guillaume Garot à l'issue du premier tour.

Le candidat du Rassemblement national arrive en troisième position, devant François de Rugy, le candidat de la majorité présidentielle. 

"Le fruit de la reconnaissance du travail engagé depuis trois ans"

"J'ai mené une campagne de sincérité, avec beaucoup de détermination et aussi d'humilité. L'humilité c'est ce qui doit animer l'ensemble des politiques, a déclaré Christelle Morançais au Conseil régional, juste après l'annonce des résultats. Cette campagne fut difficile, j'ai été face à une gauche rassemblée, dure, une gauche de la décroissance qui a aussi perdu sa boussole. La droite, quand elle est unie, rassemblée, elle gagne. Cette droite ne doit pas se rétrécir mais s'ouvrir, se rassembler". 

Cette victoire me donne encore plus d'énergie pour me battre pour notre belle région. - Christelle Morançais

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La présidente sortante a été chaudement félicitée par son prédécesseur Bruno Retailleau. "Je suis heureux et fier. Heureux que les ligériens aient fait barrage à la gauche extrême, fier qu’ils aient validé le choix fait par la majorité régionale en 2017 de confier la présidence de la Région à Christelle Morançais. Dans cette campagne électorale, sa proximité, son dynamisme mais aussi son refus de ne rien céder aux provocations et aux outrances, ont fait la différence", a écrit le président du groupe LR au Sénat dans un communiqué.

Christelle Morançais obtient un meilleur résultat que Bruno Retailleau en 2015, trois points de plus alors qu'elle disputait une quadrangulaire là où Bruno Retailleau affrontait une triangulaire il y a six ans. C'est donc un excellent résultat pour elle. Christelle Morançais le doit d'abord à sa personnalité plus qu'à son bilan, son programme ou son discours politique aux contours formatés. Elle est une des rares femmes à occuper cette fonction en France, elle a l'image d'une quadragénaire dynamique et conviviale, elle a le contact facile sur le terrain, il suffit de la croiser pour s'en rendre compte. Après des débuts hésitants, elle a appris à donner des coups et à en prendre. Elle a aussi appris à sortir de l'ombre de Bruno Retailleau et à prendre la lumière.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Déception pour l'alliance Orphelin-Garot

Visiblement ému, l'écologiste Matthieu Orphelin a également pris la parole, reconnaissant sa défaite ce dimanche soir. "Vous comprendrez ma déception ce soir. Cette campagne a été longue, parfois difficile mais toujours enthousiasmante, a souligné l'écologiste. La situation exige que nous restiez mobilisés pour transformer notre région, notamment face au dérèglement climatique. Ce combat pour le climat, la solidarité restera notre principal combat."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"J'adresse mes félicitations républicaines à Christelle Morançais pour sa réélection. J'espère qu'elle sera une présidente ouverte face à une nouvelle opposition, a déclaré Matthieu Orphelin. Nous avons semé, avec Guillaume Garot, avec les 20 partis de gauche qui nous soutenaient, un espoir à gauche, un espoir pour la climat, pour la justice sociale, pour l'emploi local."

Une légitimité "mise en cause"

Hervé Juvin, le candidat du Rassemblement national, espérait lui aussi obtenir davantage de voix mais "je pense que le vote utile à jouer". "Je n'ai probablement pas su davantage convaincre nos électeurs que ma liste était la seule liste réellement d'opposition à la politique d'Emmanuel Macron, a déclaré le candidat RN. Mais, vous le savez, la politique est un long fleuve, pas toujours tranquille."

Si Hervé Juvin reconnaît "la légalité" de l'élection de Christelle Morançais, il estime que "sa légitimité pour conduire notre région, pour prendre des décisions clivantes est évidemment en cause", en raison de la forte abstention lors de ce second tour.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une très forte abstention 

En effet, comme lors du premier tour, peu de Ligériens se sont déplacés aux urnes ce dimanche. Le taux d'abstention est de 68,33% dans la région, contre 42,75% lors des précédentes élections régionales en 2015.

Voici le taux de d'abstention par département (encore provisoire) : 

  • Loire-Atlantique : 67,61% (contre 42,35% en 2015)
  • Maine-et-Loire : 69,68% (contre 43,48% en 2015)
  • Mayenne : 67,17% (contre 44,54% en 2015)
  • Sarthe : 69,37% (contre 42,71% en 2015)
  • Vendée : 67,97% (contre 41,96% en 2015
Choix de la station

À venir dansDanssecondess