Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales en Pays de la Loire : "Une reconnaissance du travail engagé", selon Christelle Morançais

La droite a remporté largement le second tour des élections régionales en Pays de la Loire ce dimanche. Christelle Morançais devrait donc réélue présidente de la région ce vendredi. La Sarthoise était l'invitée de France Bleu ce lundi matin.

Christelle Morançais, reconduite à la tête de la région Pays de la Loire
Christelle Morançais, reconduite à la tête de la région Pays de la Loire © Radio France - Pascal Roche

La victoire est sans appel : Christelle Morançais a largement devancé ses opposants ce dimanche au second tour des élections régionales en Pays de la Loire. La présidente LR sortante sort grande gagnante de la quadrangulaire avec 46,45% des voix, loin devant l'écologiste Matthieu Orphelin (34,87%). Suivent ensuite le candidat du Rassemblement national, Hervé Juvin (10,48%) et celui de LREM, François de Rugy (8,2%). La Sarthoise devrait donc conserver son fauteuil, ce sera officialisé vendredi après le vote de la nouvelle assemblée du Conseil régional. 

Celle qui a succédé à Bruno Retailleau à la tête des Pays de la Loire en 2017 se confrontait pour la première fois aux électeurs ligériens comme tête de liste. "Je remercie l'ensemble des électeurs, je vois ça comme une reconnaissance du travail engagé depuis trois ans, a salué Christelle Morançais. Face à la crise, nous les présidents de région, on a été au charbon. Aujourd'hui, tout ce travail collectif paie."

Une présidente "de terrain"

Ce dimanche encore, peu d'électeurs se sont déplacés aux urnes. Le taux d'abstention s'élève à 68,33% dans la région pour ce second tour. La présidente sortante a donc été élue par seulement 14% des électeurs des Pays de la Loire. "Je ne change rien, a martelé Christelle Morançais. Ce qui m'anime c'est le terrain. Depuis trois ans, j'ai sillonné l'ensemble de la région et pour combattre l'abstention, c'est du terrain, du terrain, du terrain, de l'écoute et de l'action."

Ça me donne la volonté de me battre. - Christelle Morançais

"Ce matin, j'entendais quelqu'un dire que 'les politiques, je les sens loin', a expliqué la Sarthoise. Il faut donc montrer la compétence de la région, qui représente 80% de leur quotidien."

L'emploi et la sécurité comme priorités

Interrogée sur ces premières mesures comme nouvelle présidente de la région Pays de la Loire, Christelle Morançais a dit vouloir nommer rapidement "un vice-président en charge de la sécurité pour coordonner le pacte régional de la sécurité" mis en place en début d'année. 

Deuxième priorité de l'élue LR : "L'emploi, la bataille des batailles". "Je veux être aux côtés des chefs d'entreprise, l'enjeu c'est la formation, la mobilité, le logement ou encore la garde d'enfants", a souligné celle qui est arrivée en politique lors des municipales au Mans en 2014.

Quant à l'ouverture à la concurrence des TER, la présidente LR a rappelé son soutien à cette mesure : "La gestion et le financement restent un service public géré par la région. L'objectif est d'apporter une qualité de service complémentaire, moi j'y crois beaucoup."

"C'est l'intérêt général qui prime"

Christelle Morançais sera-t-elle une présidente à l'écoute de l'opposition ? "Demandez à Johanna [maire PS de Nantes] ou Stéphane Le Foll [maire socialiste du Mans], pour moi, c'est l'intérêt général qui prime, a martelé la Sarthoise. Je suis une femme de rassemblement, d'unité."

Qui de la présidentielle 2022 ? Christelle Morançais appelle sa famille politique à l'unité : "La droite rassemblée, elle gagne. La droite qui porte un message libéral, d'Europe, elle gagne. C'est le message que j'envoie à l'ensemble des candidats à la présidentielle."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess