Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections régionales en Centre-Val de Loire : François Bonneau (PS) dévoile ses têtes de liste dans le Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

A deux mois des élections régionales, le président PS sortant de la région Centre-Val de Loire, François Bonneau, dévoile ses têtes de listes. Dans le Loiret, il a choisi Carole Canette, maire de Fleury-les-Aubrais pour incarner son programme. L'élue communiste Sylvie Dubois occupe la 3ème place.

François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, et Sylvie Dubois, élue communiste et adjointe au maire de Saran.
François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, et Sylvie Dubois, élue communiste et adjointe au maire de Saran. © Radio France - Marine Protais

On en sait désormais un peu plus sur celles et ceux qui incarneront l'alliance Parti socialiste / Parti communiste / Parti radical de gauche aux prochaines élections régionales en Centre-Val de Loire, qui se dérouleront les 20 et 27 juin prochains. François Bonneau, président socialiste de la région depuis 2007 et candidat à sa succession, a dévoilé ce samedi matin les premiers noms de sa liste pour le Loiret.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour incarner son programme dans le département, il a choisi Carole Canette, cheffe de file du Parti socialiste dans le Loiret et maire de Fleury-les-Aubrais depuis les élections municipales de 2020.  "J'ai souhaité que ce soit une femme, une femme engagée, notamment dans une collectivité, parce que le dialogue entre la Région et les collectivités est complètement essentiel", insiste François Bonneau qui, lui, occupe la deuxième place.

Carole Canette, une figure bien connue de la politique loirétaine

Carole Canette est une figure politique bien connue dans le Loiret. "Patronne" du Parti socialiste dans le Loiret, elle a d'ailleurs déjà été vice-présidente de la région entre 2010 et 2015, elle était alors en charge de la Culture. Mais François Bonneau l'assure, les trois quarts des membres de sa liste seront renouvelés. 

Carole Canette, lors de la campagne des municipales 2020
Carole Canette, lors de la campagne des municipales 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

Vous verrez des étudiants, des jeunes engagés, des personnes issues de la diversité, des femmes engagées dans le combat de l'égalité. Sur 77 candidats, 18 étaient dans l'équipe précédente. 

Il renouvelle ainsi 75% de son équipe. Sans surprise, la troisième place de cette liste PS / PCF / PRG revient à l'élue communiste et maire adjointe de Saran, Sylvie Dubois. La liste complète sera dévoilée en fin de semaine prochaine. Ces candidats affronteront notamment la liste menée par Marc Fesneau (LREM/Modem), celle menée par Nicolas Forissier (LR/UDI), celle menée par Aleksandar Nikolic (RN) ou celle menée par l'écologiste Charles Fournier (EELV/LFI).

"Président de région n'est pas un lot de consolation"

A l'occasion de la présentation de ses têtes de listes pour les régionales, François Bonneau a également réagit à la candidature de Marc Fesneau. Le ministre des Relations avec le Parlement et ancien maire de Marchenoir dans le Loir-et-Cher mènera une liste soutenue par son parti, le Modem, et La République en Marche. Et ce n'est pas forcément du goût de l'actuel président de région.

François Bonneau s'oppose à cette "cour de récréation des ministres qui viennent" se présenter à des élections locales. 

Sur une responsabilité qui est celle d'un président de région, qui est une responsabilité à 200%, je crois qu'il faut un mandat et s'y tenir.

D'autant que, pour François Bonneau, Marc Fesneau apparaîtra forcément comme représentant du gouvernement. "Et très clairement, je ne pas pense que, ces derniers temps, le gouvernement a pas pris les orientations sociales qui vont bien, lance François Bonneau. Encore une fois, président de région, ça n'est pas un lot de consolation pour un ministre qui quitterait le gouvernement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess