Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales : "Je n'attends pas les élections pour être sur le terrain", réagit Christelle Morançais

Christelle Morançais, la présidente sortante des Pays de la Loire, répond ce jeudi à Guillaume Garrot, candidat PS aux élections régionales. Ce dernier estime que la présidente qui n'a pas encore déclaré sa candidature, fait d'ores et déjà campagne avec les moyens humains et financiers de la région.

Bulletins de vote
Bulletins de vote © Maxppp - Marc OLLIVIER

Christelle Morançais, invitée de France Bleu Maine ce jeudi, ne se prononce toujours pas concernant sa candidature aux prochaines élections régionales. La présidente LR sortante dit attendre le maintien ou pas des élections en juin pour se prononcer. Le conseil scientifique doit rendre son avis dimanche sur un éventuel report du scrutin.

Christelle Morançais
Christelle Morançais © Radio France - Charles Deyrieux

Il faut maintenir les élections régionales en juin.

Christelle Morançais ne dit pas encore si elle est candidate à sa propre succession, mais la présidente de la région des Pays de La Loire est pour le maintien du scrutin en juin prochain. Elle a d'ailleurs signé une tribune avec neuf autres présidents en ce sens. Il faut que la démocratie se poursuive pour la présidente sortante. Le conseil scientifique doit se prononcer ce dimanche sur le maintien ou non des élections régionales en juin et le gouvernement devrait suivre son avis. C'est à partir de ce moment que Christelle Morançais annoncera sa décision de briguer ou non un nouveau mandat.

En campagne ou pas ?

Plusieurs candidats se sont déjà déclarés pour les élections régionales en Pays de La Loire. À gauche, ils sont déjà trois. Le député socialiste de Mayenne, Guillaume Garot; Matthieu Orphelin, député marcheur repenti du Maine et Loire, ex porte-parole de Nicolas Hulot; et un binôme composé de Sandrine Bataille et Matthias Tavel, un ancien collaborateur de Jean-Luc Mélenchon.   

À droite, deux candidats sont déclarés : l’eurodéputé "localiste" Hervé Juvin pour le Rassemblement national. Et la Sarthoise Cécile Bayle de Jessé, 72 ans, vice-présidente du parti de Nicolas Dupont Aignan, Debout la France. Enfin, au centre, un dernier poids lourd, il n'est pas encore candidat officiel, mais l'ancien ministre François De Rugy, député de Loire-Atlantique, devrait porter les couleurs de la République en Marche.

Et parmi ces candidats, plusieurs reprochent à Christelle Morançais de faire campagne en se servant de ses déplacements en tant que présidente. C'est notamment le point de vue de Guillaume Garrot. Pour Christelle Morançais, la réponse est claire. 

je ne vais pas arrêter de travailler. Je suis sur le terrain tous les jours depuis octobre 2017. Et je vais continuer jusqu'à la fin de mon mandat.

À réécouter et à revoir : l'interview de Christelle Morançais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess