Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales : Jean-Charles Kohlhaas saisit le CSA

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Saint-Étienne, France

La tête de liste écologiste pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-Charles Kohlhaas, a saisi le CSA ce lundi. Il dénonce des déséquilibre dans le temps de parole et estime que certains candidats ont "délibérément" profité de leurs mandats nationaux pour s'exprimer après les attentats.

Jean-Charles Kohlhaas dénonce un déséquilibre dans le temps de parole
Jean-Charles Kohlhaas dénonce un déséquilibre dans le temps de parole © Maxppp - .

Au soir des attentats de Paris, tous les candidats aux élections régionales suspendent leur campagne. Pendant la période de deuil national, le CSA décide de ne plus comptabiliser le temps de parole des candidats. Mais il invite les médias à éviter de solliciter les politiques qui se présentent à ces élections.

Le problème, selon Europe Ecologie les Verts, c'est que la semaine dernière, le député-maire du Puy en Velay, Laurent Wauquiez, candidat aux Régionales pour la droite et le centre, mais également, l'eurodéputé Brice Hortefeux, candidat également dans le Puy-de-Dôme, ont répondu à de nombreuses sollicitations de médias nationaux. "Ils ont délibérément abusé de leur situation de cumul des mandats" dénoncent Europe- Écologie-les Verts pour qui le principe d'équité n'est pas respecté. 

EELV regrette également l'annulation de plusieurs débats sur France 3. D'autant que le dernier, prévu le 28 novembre, se fera sans sa tête de liste Jean-Charles Kohlhaas. Si les comptes régionaux de France 3 sont à l'équilibre, au niveau plus global ce n'est pas le cas, estiment les écologistes qui demandent une forme de discrimination positive en local, pour rattraper la situation médiatique nationale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess