Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales : "L'enjeu, c'est la dose d'écologie que veulent les citoyens dans la politique"

-
Par , France Bleu Périgord

Face à Alain Rousset "qui est là depuis trop longtemps", le score au premier tour de la liste écologiste aux élections régionales sera déterminant estime Lionel Frel, n°2 de la liste EELV en Dordogne. C'est lui qui déterminera la dose d'écologie que veulent les citoyens dans la politique.

Un sondage donne les écologistes vainqueurs de l'élection régionale en Nouvelle-Aquitaine
Un sondage donne les écologistes vainqueurs de l'élection régionale en Nouvelle-Aquitaine © Maxppp - Thibaud Moritz

Après leurs succès aux municipales de Bordeaux, Poitiers ou encore Bègles, les écologistes voient désormais les choses en très grand ! Leur ambition : diriger la région Nouvelle-Aquitaine après les élections du mois de juin. Les quelques sondages publiés jusqu'ici les donnent dans un mouchoir de poche avec les socialistes, les centristes et la droite. Un sondage les donne même vainqueurs au second tour en tête d'une liste d'union de la gauche, face à une liste du centre et de la centre et une liste du Rassemblement National. "L'enjeu, c'est le premier tour et la dose d'écologie que veulent nos concitoyens", résume Lionel Frel, numéro deux sur la liste EELV en Dordogne, invité de France Bleu Périgord. "Les scientifiques nous disent que nous avons une décennie pour agir, pour tenter d'inverser un petit peu le dérèglement climatique, faire en sorte que le réchauffement soit limité à deux degrés, ce qui nous laissera des conditions de vie tout à fait acceptables, agréables et qui ne bouleversera pas complètement notre société."

Ce qui fait notre différence avec Alain Rousset, c'est que nous voulons lutter résolument contre le réchauffement climatique et contre la perte de biodiversité. 

Malgré leur succès récent aux municipales, les écologistes partent de loin pour les régionales. En 2015, leur liste avait recueilli à peine un peu plus de 5%, seuil nécessaire pour pouvoir fusionner avec celle des socialistes qui étaient à plus de 30%. Lionel Frel se veut optimiste et pensent que les choses ont changé en cinq ans : "Certains candidats, notamment la droite, donnent un peu l'impression de partir battus face à un Alain Rousset qui est là depuis longtemps, très longtemps, presque trop longtemps. C'est quelqu'un qui s'est construit à la fin du XXe siècle. On est maintenant au XXIe siècle, il faut un nouveau regard pour répondre à ces nouveaux enjeux. Un exemple, c'est le développement de l'agriculture biologique. Le principal frein à son développement, c'est l'accès à la terre. Nous avons décidé de créer une sorte de réserve foncière régionale, c'est à dire de racheter des terres et de les mettre à la disposition des agriculteurs qui souhaitent s'engager dans l'agro-écologie."

Lionel Frel, candidat EELV à l'élection régionale en Nouvelle-Aquitaine, invité de France Bleu Périgord

Choix de la station

À venir dansDanssecondess