Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales : la droite se divise en PACA sur un accord éventuel avec LREM

Alors qu'il officialise cette semaine sa candidature aux élections régionales en PACA, Renaud Muselier, président Les Républicains sortant de la Région, doit face à de fortes tensions au sein même de son parti. C'est la possibilité d'une union avec LREM qui fait bondir des élus LR en PACA.

Éric Ciotti (à d.) et Renaud Muselier (au centre) n'affichent plus la même union que lors de cette rencontre des Républicains en 2019
Éric Ciotti (à d.) et Renaud Muselier (au centre) n'affichent plus la même union que lors de cette rencontre des Républicains en 2019 © Maxppp - Vincent Isore

Alors que Renaud Muselier officialise cette semaine sa candidature aux élections régionales en PACA, le président LR sortant de la Région doit face à de fortes tensions au sein même de son parti. Plusieurs élus Les Républicains refusent toute idée d'une alliance avec La République en Marche avant le 1er tour. C'est le cas d'Éric Ciotti ou encore du maire de Cannes David Lisnard qui assure même que dans ce cas-là "il ne fera pas campagne" pour Renaud Muselier. La réaction est la même du côté du député du Vaucluse Julien Aubert ou du député des Alpes-Maritimes Éric Pauget. 

Joint par France Bleu, Éric Pauget affirme que Renaud Muselier maintient "le flou" sur la constitution de sa liste pour les élections. "Des rumeurs laissent entendre qu'il pourrait y avoir une ministre (Sophie Cluzel, NDRL) ou des députés LREM comme Loïc Dombreval."

"Il n'est pas question qu'il y ait des personnalités LREM de tout premier plan" sur cette liste- Éric Pauget, député LR dans les Alpes maritimes

"Il n'est pas question qu'il y ait des personnalités LREM de tout premier plan" sur cette liste, explique Éric Pauget qui regrette l’ambiguïté entretenue selon lui par Renaud Muselier. "On entend dire que... on ne sait pas... Dans ma permanence, des gens passent tous les matins juste pour me dire hors de question qu'il y ait une alliance LR-En Marche". 

"Qu'il nous dise clairement ce qu'il envisage !", continue Éric Pauget, qui explique qu'il est impossible de faire campagne avec des élus LREM "que l'on combat à l'Assemblée !"

"On les combat à l'Assemblée nationale ! Comment on peut faire une liste avec eux aux Régionales ?" - Éric Pauget, député LR dans les Alpes maritimes

Ce sont principalement des personnalités LR du Vaucluse et des Alpes-Maritimes qui montent au créneau derrière Éric Ciotti. Dans les deux départements, la droite ne veut pas entendre parler d'un rapprochement avec La République en Marche. "Ça conduirait les électeurs à penser que la droite roule pour Macron" dit le député LR d'Apt Julien Aubert, qui menace de ne pas être candidat aux régionales derrière Renaud Muselier si cela se produisait.

Chez Les Républicains, certains espèrent même que leur parti présentera une liste contre le président sortant en cas d'accord avec la République en Marche. 

C'est donc un début de campagne qui semble manquer de sérénité et d'union pour Les Républicains en PACA, alors que plusieurs sondages placent Thierry Mariani, candidat RN, en tête du premier tour.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De son côté Renaud Muselier affirme qu'il "n'y aura pas d'accord d'appareil", mais qu'il est prêt à ouvrir sa "majorité sur la totalité de l'échiquier... entre les Verts raisonnables jusqu'aux repentis du Front national". 

Outre Renaud Muselier, la secrétaire d'État aux personnes handicapées Sophie Cluzel pour LREM et Thierry Mariani pour le Rassemblement national (RN) ont officialisé leur candidature aux élections régionales en PACA.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess