Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales : La France Insoumise en campagne en Béarn ce samedi

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

La cheffe de file La France Insoumise en Nouvelle-Aquitaine pour les élections régionales, Clémence Guetté, et son homologue d'Occitanie Manuel Bompard étaient à Laruns et à Mourenx ce samedi, à la rencontre des acteurs de la Shem et du bassin de Lacq qui pourraient inspirer leur programme.

La cheffe de file des "Insoumis" en Nouvelle-Aquitaine pour les élections régionales, Clémence Guetté, et le député européen Manuel Bompard étaient en Béarn ce samedi, reçus par le représentant départemental Silvano Marin.
La cheffe de file des "Insoumis" en Nouvelle-Aquitaine pour les élections régionales, Clémence Guetté, et le député européen Manuel Bompard étaient en Béarn ce samedi, reçus par le représentant départemental Silvano Marin. © Radio France - Manon Claverie

Après l'élaboration de leur liste - un binôme dans chacun des 12 départements de la Nouvelle-Aquitaine - pour les élections régionales de juin 2021, il est temps pour les deux chefs de file de La France Insoumise (LFI) dans la région, Clémence Guetté et Loïc Prud'homme, de battre la campagne pour construire leur programme. Clémence Guetté était donc en Béarn, ce samedi, accompagnée du député européen Manuel Bompard, lui-même chef de file de LFI dans la région Occitanie, ainsi que du représentant "Insoumis" dans les Pyrénées-Atlantiques, Silvano Marian. Avec deux préoccupations en tête : la souveraineté énergétique et la défense de l'environnement

Le travail associatif est précieux et nous nous appuyons dessus pour voir ce que nous, au niveau régional, pouvons mettre dans notre programme pour pouvoir agir sur la souveraineté énergétique et la pollution industrielle.          
Clémence Guetté, cheffe de file LFI en Nouvelle-Aquitaine pour les élections régionales. 

Ils ont d'abord visité la centrale hydro-électrique de Laruns, gérée par la Shem, "qui soulève plein d'enjeux de souveraineté sur la gestion de l'énergie puisqu'il est question de mise en concurrence ou de privatisation de l'hydroélectricité. Nous aurions des solutions radicalement différentes, comme la nationalisation de certains sites", a expliqué Clémence Guetté. 

À Mourenx, les militants ont ensuite rencontré des syndicalistes et salariés du bassin de Lacq, ainsi que des représentants de l'association de défense de l'environnement Sepanso. "Il y a un énorme problème de pollution industrielle sur le bassin de Lacq, a remarqué la cheffe de file LFI en Nouvelle-Aquitaine : des particules qui sont émises dans des proportions absolument délirantes, des gens qui identifient qu'ils respirent mal mais n'arrivent pas à mettre en lien leur cadre de vie, les pratiques des industries présentes, avec ce qu'ils ressentent... Le travail associatif là-dessus est précieux et nous nous appuyons dessus pour voir ce que nous, au niveau régional, pouvons mettre dans notre programme pour pouvoir agir là-dessus. Il y a des solutions : conditionner l'aide publique aux entreprises à des critères environnementaux ou sociaux, par exemple." 

Un département à fort enjeu 

Les Pyrénées-Atlantiques sont un territoire "très important" à l'échelle de la région, selon le chef de file départemental de LFI, Silvano Marian. "Nous avons des vecteurs d'activités extrêmement importants comme l'industrie, qu'elle soit aéronautique ou chimique sur le complexe de Lacq, les montagnes qui sont un facteur touristique très important, et puis une façade maritime... Bref, une diversité d'enjeux qu'il faut prendre à bras le corps pour préserver la vie des populations et les espaces dans lesquels nous vivons."

Les suppressions d'emplois, les licenciements, l'explosion de la précarité, les étudiants qui font la queue pour avoir quelque chose à manger... La région peut apporter des réponses immédiates à ces questions-là.                                
Manuel Bompard, député européen, chef de file LFI en Occitanie pour les élections régionales

Les partisans du mouvement de Jean-Luc Mélenchon, qui ne comptent aucun élu au Conseil régional à ce jour, entendent bien, "comme à chaque élection, essayer d'obtenir des leviers pouvoir transformer la vie des gens, très fortement affectés par la crise actuelle, a indiqué Manuel Bompard. Les suppressions d'emplois, les licenciements, l'explosion de la précarité, les étudiants qui font la queue pour avoir quelque chose à manger... La région peut apporter des réponses immédiates à ces questions-là !", conclut le député européen, également chef de file de LFI dans la région voisine d'Occitanie, pour les élections régionales. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess