Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Elections régionales : la liste Alternative à gauche présente ses candidats en Côte-d'Or

samedi 7 novembre 2015 à 10:02 Par Marion Bastit et Naïs Esteves, France Bleu Bourgogne

Ce vendredi à Chenôve, la liste Alternative à gauche a présenté ses candidats pour les élections régionales en Côte-d'Or. Cette liste s'oppose à l'extrême-droite, mais aussi aux socialistes au pouvoir. Et elle peine à envisager des alliances au second tour.

Alternative à gauche a présenté ses candidats aux régionales en Côte-d'Or.
Alternative à gauche a présenté ses candidats aux régionales en Côte-d'Or. © Radio France - Naïs Esteves

Chenôve, France

Le 6 décembre, ce sera le premier tour des élections régionales pour la Bourgogne Franche-Comté. Ce vendredi à Chenôve, la liste Alternative à gauche a présenté ses candidats en Côte-d'Or. Cette liste réunit le Parti communiste, le Front de gauche, le Mouvement républicain et citoyen, Ensemble, la Nouvelle gauche socialiste et des citoyens non encartés. Ces citoyens sont enseignants, écrivain public, retraités, cheminot, ou encore universitaires. A la tête de cette liste, on trouve le maire de Fain-lès-Moutiers, le professeur Jérôme Petitdent. Avec ses colistiers, ils proposent un programme évolutif au fil des propositions des citoyens pendant la campagne. Mais déjà, dans ses propositions, Alternative à gauche se positionne contre l'extrême droite, mais aussi contre les socialistes au pouvoir.

Faire vivre les valeurs de gauche

« Je ne suis pas sûr que les citoyens, quand ils ont élu François Hollande à la présidence de la République, s'attendaient à une telle politique, estime Jérôme Petitdent. Je ne suis pas sûr que les militants de gauche qui ont participé aux primaires socialistes ont souhaité voir Manuel Valls Premier ministre, et surtout sa politique depuis qu'il a été nommé. On n'est pas là pour ramasser des miettes, on est là pour faire vivre ces valeurs de gauche, que d'autres ont galvaudées. A nous de montrer que ces valeurs sont l'issue pour notre pays. Je ne vais pas refaire l'histoire, mais toutes les grandes avancées sociales ont eu lieu quand la gauche a été capable de diriger le pays, les régions, les départements, et sûrement pas la droite ni l'extrême-droite. »

Jérôme Petitdent, tête de liste, et Joëlle Boileau, adjointe au maire de Chenôve - Radio France
Jérôme Petitdent, tête de liste, et Joëlle Boileau, adjointe au maire de Chenôve © Radio France - Naïs Esteves

Après des appels infructueux à Europe Ecologie-Les Verts (EELV) et une critique ouverte des socialistes au pouvoir, les possibilités d'alliances au second tour semblent minces. Pour Jérôme Petitdent, la décision sera prise au lendemain du premier tour, mais il se demande déjà avec quelle gauche ils pourraient bien s'allier. « Vous parlez d'EELV ? Ils ont sûrement des gens qui ont les mêmes valeurs que nous. Vous parlez du Parti socialiste ? Ils ont sûrement des gens qui ont les mêmes valeurs que nous. Nous ne maîtrisons pas les résultats. C'est un jeu de rapport de force dans lequel nous n'avons pas envie de rentrer. Ce que nous souhaitons, c'est afficher une autre politique pour les citoyens. Pour l'instant, nous faisons campagne. »