Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Élections régionales : Les Voix de Savoie ne seront pas premier tour

mercredi 11 novembre 2015 à 19:21 Par Bleuette Dupin, France Bleu Pays de Savoie

Il y aura bien neuf listes au premier tour des élections régionales en Auvergne Rhône-Alpes le 6 décembre. La Liste "Les Voix de Savoie" avait été invalidée par le préfet de Région lors du dépôt des listes. Ce vendredi le juge administratif de Lyon a confirmé cette invalidation.

Colette Biguet, tête de liste en Savoie, et Roger Sibuet
Colette Biguet, tête de liste en Savoie, et Roger Sibuet - MSCE

Savoie, France

Les "Voix de Savoie" avaient déposé un recours  mercredi soir - par voie électronique- auprès du juge administratif de Lyon. Lundi la préfecture a invalidé leur liste. Une liste menée par Roger Sibuet, un agriculteur savoyard qui s'est allié pour ces régionales au Mouvement des Citoyens de Savoie (MCSE) - qui milite pour l'indépendance de la Savoie historique-. Ce vendredi le tribunal administratif a rejeté leur recours. Ils ne seront donc pas au 1er tour des élections régionales le 6  décembre. Et le code électoral ne prévoit pas de recours possible. Seul un contentieux après les élections pourra maintenant être déposé.

Roger Sibuet et ses têtes de liste départementales étaient pourtant fiers d'avoir réussi à trouver 230 colistiers pour toute la région - tous résidant en Savoie ou en Haute-Savoie. Ce qui est légal puisqu'il suffit d'habiter la future grande région pour pouvoir être candidat dans l'un des 12 départements d'Auvergne Rhône-Alpes. 

Si la liste a été invalidée par le préfet en début de semaine c'est parce qu'il manquait des documents, voir un tréma sur le "e"  de Noël, prénom d'un des candidats, ou que certains documents obligatoires présentés en préfecture comportaient des erreurs de date ou d'orthographe.  C'est ce qu'expliquait Colette Biguet, tête de la liste invalidée en Savoie

Colette Biguet, tête de la liste en Savoie explique les motifs d'invalidation

Roger Sibuet et sa liste auront en tout cas réussi à faire parler d'eux. Il y a encore un mois cet agriculteur installé à Cléry en Savoie ne pensait pas pouvoir  trouver 229 colistiers.

A bientôt 50 ans ("l'année prochaine", précise-t-il), Roger Sibuet en est à sa énième candidature. Il ne compte même plus. Sa première candidature, c'était aux municipales en 1989. Ont suivi des cantonales, des législatives. Il précise qu'il a fait une pause de 10 ans, pour faire du syndicalisme au sein de la FDSEA, il avait promis qu'il ne ferait pas de politique pendant cet intermède. Ses proches sont habitués - il n'est pas marié et n'a pas d'enfant- ses voisins, dit-il, en ont marre parce que quand il est campagne il délaisse un peu sa maison. 

Lui milite pour que les citoyens se présentent eux-même aux élections, qu'ils ne laissent pas les partis prendre la parole à leur place. Il dit : "on veut des circuits courts aussi en politique", ou encore: "le jour où il y aura des milliers de candidats au lieu de milliers d'abstention,  peut-être qu'ils réfléchiront un peu plus".

Roget Sibuet est un habitué des élections locales en Savoie