Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections régionales : "On ne sent plus la différence entre gauche et droite, il y a une escroquerie"

-
Par , France Bleu Gironde

Philippe Poutou ne sera pas candidat pour les prochaines élections, mais porte parole. Son parti, le NPA, s'associe avec la France Insoumise pour présenter une candidate aux régionales en Nouvelle-Aquitaine : Clémence Guetté. Son porte parole était l'invité de France Bleu Gironde ce mercredi matin.

Philippe Poutou, porte parole de la liste NPA-LFI pour les régionales en Nouvelle Aquitaine
Philippe Poutou, porte parole de la liste NPA-LFI pour les régionales en Nouvelle Aquitaine © Radio France - Radio France

Même si Philippe Poutou n'est pas candidat, il reste engagé et défend le scrutin des régionales qui doit se tenir les 13 et 20 juin prochains : "C'est vrai que les conditions sanitaires ne sont pas rassurantes. Difficile de savoir s'il est possible de faire ou pas. Nous, on pense que d'un point de vue démocratique, ça serait bien qu'elles soient maintenues". La Nouvelle-Aquitaine est pour l'instant la seule région à présenter un candidat unique pour le NPA et la France Insoumise, Clémence Guetté. "C'est la suite logique de l'expérience Bordeaux lutte, où on avait regroupé des forces militantes de la France insoumise, du NPA et aussi tout un milieu associatif syndicaliste, des gilets jaunes, des collectifs. C'est de regrouper des forces militantes du mouvement social." La colère exprimée dans la rue doit se retrouver dans les bulletins de vote estime le militant. D'ailleurs Philippe Poutou dénonce un système politique qui reste dans ses travers de la corruption, de ses liens avec les grandes fortunes.

C'est pas gauche droite, c'est une question de camps sociaux : il y a ceux qui trinquent,  il y a ceux qui payent la crise, et il y a ceux qui s'enrichissent 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess