Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Elections régionales : le RN accuse Xavier Bertrand de mener la même politique que LREM

Par

500 personnes étaient réunies hier soir, au parc de Wavrechain-sous-Denain, pour le grand meeting d'entre-deux-tours des élections régionales du RN. Les attaques n'ont visé qu'un seul homme : Xavier Bertrand.

Meeting d'entre-deux-tours du Rassemblement national dans le parc de Wavrechain-sous-Denain Meeting d'entre-deux-tours du Rassemblement national dans le parc de Wavrechain-sous-Denain
Meeting d'entre-deux-tours du Rassemblement national dans le parc de Wavrechain-sous-Denain © Radio France - Stéphane Barbereau

Il y avait comme un air de campagne électorale d'avant-Covid ce mardi soir, à Wavrechain-sous-Denain. Le Rassemblement National a choisi cette commune du Denaisis parce qu'elle est au coeur de la circonscription du député d'extrême-droite et tête de liste à ces Régionales : Sébastien Chenu.

Publicité
Logo France Bleu

Appel à la mobilisation

45 minutes de discours où alternent des figures locales (Ludovic Pajot, le maire de Bruay-la-Buissière, Steeve Briois, le maire d'Hénin-Beaumont) et des vidéos enregistrées des ténors du parti (Louis Alliot, maire de Perpignan, Marine Le Pen, présidente du parti et députée du Pas-de-Calais). La présidente du parti s'est contentée d'appeler ses électeurs à voter dimanche prochain : 

Face à une forme de système LR-LREM, je vous appelle à vous défendre.

Marine Le Pen a enregistré un message vidéo en soutien à Sébastien Chenu © Radio France - Stéphane Barbereau

Le frondeur picard

La tête de liste RN dans l'Oise à ces élections, Michel Guiniot, le dit de manière plus crue : "Il faut que vous preniez votre téléphone, que vous appeliez vos amis, vos enfants, votre belle-soeur, votre maîtresse, si vous en avez plusieurs, appelez-les toutes ! Il faut aller voter dimanche !". L'élue picard se lance même dans une violente attaque contre la fusion Nord-Pas-ce-Calais - Picardie née il y a 5 ans : 

La fusion des deux anciennes régions n'est pas un mariage. Pour les Picards ce fut un viol.

Michel Guiniot, tête de liste RN dans l'Oise aux Régionales © Radio France - Stéphane Barbereau

"Nous ne voulions pas de cette fusion entre l'hydre lilloise et la région parisienne, pratiquement l'étranger", ajoute Michel Guiniot oubliant au passage qu'à aucun moment, il n'est question de défusionner les deux anciennes anciennes régions dans le programme de Sébastien Chenu.

Attaques contre le gouvernement et Xavier Bertrand

Sébastien Chenu arrive alors à la tribune. La tête de liste a encaissé un coup dur dimanche dernier, avec 24% des voix contre 41% en 2015 pour Marine Le Pen à cette même élection. Pendant ses 15 minutes de discours, pas un mot sur son autre adversaire du second tour, Karima Delli, tête de liste de l'union de la gauche.

Le député du Denaisis concentre ses attaques sur le gouvernement et la République en Marche, éliminée au soir du 1er tour mais qui a appelé à voter Bertrand pour le second tour : "Ils sont d'accord sur tout, se soutiennent dès que c'est possible".

Ils ont géré la région ensemble, Darmanin était vice-président de Xavier Bertrand. Ils mènent les mêmes politiques.

Sébastien Chenu, tête de liste du RN dans les Hauts-de-France © Radio France - Stéphane Barbereau

Les résultats du 1er tour

Rappel des résultats du 1er tour des élections régionales dans les Hauts-de-France

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu