Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections régionales : les surprises de la nouvelle liste commune de la gauche et des écologistes

Pour le second tour des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, la liste d'union des écologistes et de la gauche est recomposée. Et certains membres de la liste ne sont plus candidats dans leur département d'origine.

La nouvelle liste a été déposée en préfecture de région mardi
La nouvelle liste a été déposée en préfecture de région mardi - Capture d'écran de la liste commune

C'est une liste très chamboulée qui représentera la gauche et les écologistes au second tour des régionales ce dimanche 27 juin.  Cette union des trois listes de Fabienne Grébert, Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Cukierman a été déposée mardi en préfecture de région. Des candidats ont évidemment disparu puisqu'il ne reste qu'un tiers des noms.  Et sur les 230 candidats restants, certains ont changé de départements. Théoriquement il y a des sections départementales sur la liste pour que chaque territoire composant la région soit représenté proportionnellement à sa population. Il y a ainsi 11 candidats en Ardèche et 15 dans la Drôme. Sauf qu'il a fallu non seulement mixer les trois listes mais aussi permettre à chaque sensibilité d'avoir des candidats en position éligible en cas de défaite. D'où les chaises musicales. 

Un candidat de l'Isère en Ardèche, une candidate de Haute-Savoie dans la Drôme

En Ardèche, sur les deux places considérées comme éligibles, se trouvent désormais la socialiste privadoise Souliha Boudali-Khedim et un communiste isérois Eric Hours. La porte parole d'EELV en Ardèche et conseillère régionale sortante Florence Cerbaï se retrouve elle dans le département de l'Ain. Dans la Drôme, quatre places sont considérées comme éligibles. Elles sont pour les deux écologistes Olivier Royer et Maud Grard, le socialiste drômois Samuel Arnaud et la quatrième place est désormais occupée par Magali Romaggi, chef de file régionale de la France Insoumise qui était candidate au premier tour en Haute-Savoie. Peu importe relativisent les candidats puisque "quel que soit leur département d'origine, tous les élus travailleront pour la région".

La liste d'union de la gauche et des écologistes pour le second tour
La liste d'union de la gauche et des écologistes pour le second tour - Capture d'écran du nouveau bulletin de vote

Cette liste de gauche sera face à celle du président sortant LR Laurent Wauquiez et à une liste du rassemblement national emmenée par Andréa Kotarac.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess