Politique

Elections régionales en Acal : Patrick Weiten présente ses troupes en Moselle

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord vendredi 30 octobre 2015 à 17:17 Mis à jour le lundi 2 novembre 2015 à 14:35

Patrick Weiten, la tête de liste de la Droite et du Centre en Moselle
Patrick Weiten, la tête de liste de la Droite et du Centre en Moselle © Maxppp

La tête de liste de l'union de la droite et du centre en Moselle a présenté jeudi 29 octobre à Marly 32 de ses 33 colistiers pour les régionales. L'un d'entre eux s'est en effet retiré au dernier moment pour raisons personnelles. Il est remplacé par le maire de Behren-lès-Forbach, Dominique Ferrau.

" Une équipe prête pour le combat et la victoire ". Patrick Weiten, le chef de file de la liste d'union de la droite et du centre en Moselle a dévoilé ce jeudi 29 octobre à Marly  son équipe pour les élections régionales dans la grande région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Elle comprend 17 femmes et 16 hommes, 2/3 de Républicains et 1/3 d'UDI et de Modem. Sur cette liste ne figurent que trois conseillers régionaux sortants. On y trouve aussi 26 élus locaux ou nationaux (neuf maires, treize conseillers municipaux, trois conseillers départementaux, et une député européenne). Quelques personnalités politiques connues localement : Thierry Hory maire de Marly, Jean-Luc Bohl, le président de Metz Métropole, Patrick Thil le secrétaire départementale des Républicains (tous trois en position éligible) et Nathalie Griesbeck, l'eurodéputée (en 34e et dernière position). Et puis une jolie prise de guerre comme aime à le souligner Patrick Weiten : l'ancien syndicaliste FO d'Arcelor-Mittal à Florange, Walter Broccoli.

Broccoli veut contrer le FN

Au moment de présenter Walter Broccoli à la presse et aux militants de la droite et du centre, le président du conseil départemental de la Moselle a été plutôt élogieux envers son nouveau poulain. « C’est un homme de passions et de convictions et il aura des choses à dire durant cette campagne » a lancé Patrick Weiten. L'ancien syndicaliste de Florange n'est d'ailleurs pas là pour faire de la figuration. Désormais encarté au Modem et après longtemps voté PS, Walter Broccoli a pour objectif de contrer le FN. « Les promesses frontistes n’ont pas de sens » explique-t-il. Cette liste baptisée « Unissons nos énergies » compte aussi un autre syndicaliste : Pascal Hauck qui travaille à PSA et qui siège aussi dans l'opposition au conseil municipal d'Hayange. La campagne des Républicains et centristes mosellans s’articulera notamment autour de 25 réunions organisées dans le département, jusqu’au premier tour des élections régionales, prévu le 6 décembre prochain.

Walter Broccoli ( au centre ) l'ancien syndicaliste de Florange - Maxppp
Walter Broccoli ( au centre ) l'ancien syndicaliste de Florange © Maxppp - Thomas Jeangeorge