Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Élections régionales : qui est candidat tête de liste en Normandie ?

Les élections régionales se tiendront les 20 et 27 juin 2021. En plus du président sortant Hervé Morin, six autres candidats sont investis en Normandie pour briguer la tête de la région. France Bleu fait le point.

Le Conseil régional de Normandie est basé à Caen (Calvados) à l'abbaye aux Dames Le Conseil régional de Normandie est basé à Caen (Calvados) à l'abbaye aux Dames
Le Conseil régional de Normandie est basé à Caen (Calvados) à l'abbaye aux Dames © Maxppp - Xavier Oriot

Qui sera élu à la tête du Conseil régional de Normandie en juin prochain ? Repoussées en raison de l'épidémie de coronavirus, les élections se tiendront les dimanches 20 et 27 juin 2021

Publicité
Logo France Bleu

Dans notre région, sept candidats vont s'affronter pour briguer la présidence de la Normandie. Le dépôt de listes a pris fin ce lundi soir.

Hervé Morin (Les Centristes)

Hervé Morin est le président sortant. Élu en 2015 à la tête du Conseil régional de Normandie avec moins de 5.000 voix d'avance face à Nicolas Mayer-Rossignol , il avait laissé entendre dès 2017 qu'il serait candidat à sa réélection : il l'a annoncé officiellement le mardi 4 mai 2021 à Beuzeville, dans l'Eure, dans son fief.

Le nom de la liste : "Vivre la Normandie avec Hervé Morin".

Ancien député pour la 3e circonscription de l'Eure (1998-2007), ancien ministre de la Défense des deux premiers gouvernements François Fillon (2007-2010), il représente le parti "Les Centristes" (LC).

Le président de la région Normandie Hervé Morin © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

Nicolas Bay (Rassemblement national)

Nicolas Bay est le candidat tête de liste du Rassemblement national (RN) : "Faire gagner la Normandie liste soutenue par le Rassemblement national".

Déjà président du groupe RN au conseil régional de Normandie, il est également député européen. L'une de ses priorités sera d'améliorer le service ferroviaire, améliorer l'état des lignes.

Nicolas Bay (Rassemblement national) en février 2020 © AFP - Martin Bertrand / Hans Lucas

Mélanie Boulanger (à la tête d’une liste d’union socialistes-écologistes)

Mélanie Boulanger est candidate de la tête d’une liste du Rassemblement de la gauche et des écologistes. Début avril, le Parti Socialiste (PS) et le pôle écologiste (EELV, Génération.s, Cap 21 et génération écologie) ont annoncé une alliance pour les régionales. Le nom de la liste : "La Normandie nous rassemble".

La maire socialiste de Canteleu, commune de l'agglomération de Rouen, a dévoilé les premières mesures de campagne à propos des transports : elle promet la gratuité des trains pour les Normands de moins de 26 ans.

Elle est également vice-présidente de la Métropole chargée de la jeunesse, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Mélanie Boulanger (à la tête d’une liste d’union socialistes-écologistes) en janvier 2021 © Maxppp - Xavier Oriot

Laurent Bonnaterre (sans étiquette, mais investi par la majorité présidentielle)

Laurent Bonnaterre est le candidat sans étiquette, mais investi par la majorité présidentielle pour la liste "Normandie terre d'avenir".

Interrogé par France Bleu, le maire de Caudebec-Lès-Elbeuf (Seine-Maritime) dit vouloir porter la promesse de LREM, celle du renouvellement de la classe politique : "On a besoin d'aller chercher les talents là où ils sont. A droite comme à gauche".

Son projet, il est pour l'attractivité de la Normandie, pour l'emploi, pour les jeunes.

Laurent Bonnaterre, candidat "sans étiquette" veut s'inscrire dans la majorité présidentielle pour les régionales en Normandie © Radio France - Elodie Touchais

Stéphanie Kerbarh (LREM)

Stéphanie Kerbarh est tête de liste "Pour vous, avec vous", une semaine après avoir fait part de son intention de mener une liste "de personnalités issues de la société civile, pour être au plus près des préoccupations de chacune et de chacun".

La députée LREM de Seine-Maritime a ainsi déposé une liste dissidente en plus de celle de Laurent Bonnaterre, maire de Caudebec-lès-Elbeuf, proche du maire du Havre Edouard Philippe, et soutenu par la majorité présidentielle.

"Elle était déçue de pas être sur la liste de notre candidat Laurent Bonnaterre, celui de la majorité présidentielle, c'est dommage, ainsi va la vie politique, à chacun de prendre ses responsabilités", a déploré le patron du parti Stanislas Guerini. Et de préciser qu'elle sera exclue de LREM.

La députée LREM Stéphanie Kerbarh © Maxppp - Thomas Padilla

Sébastien Jumel (PCF-LFI)

Sébastien Jumel est le candidat tête de liste de l'union entre le Parti communiste (PCF) et la France Insoumise (LFI) : "Rassemblement de la gauche combative, républicaine et écologiste, conduit par Sébastien Jumel, député, soutenu par la France Insoumise, le Parti Communiste Français, le Parti Radical de Gauche, et des milliers de Normandes et Normands. La région qui prend soin, la Normandie qui nous ressemble".

Député de la 6e circonscription de la Seine-Maritime et ancien maire de Dieppe, il n'a pas réussi à rassembler toute la gauche en Normandie comme il l'aurait voulu. Son parti, le PCF, qualifie l'alliance entre socialistes et écologistes d'"acte de division inexplicable". Et de préciser : "Cette décision risque d'avoir de graves conséquences sur les élections".

Sébastien Jumel (PCF-LFI) en février 2020 © AFP - Ludovic MARIN

Pascal Le Manach (Lutte ouvrière)

Pascal Le Manach est le candidat de Lutte ouvrière (LO). Le nom de cette liste : "Lutte ouvrière - Faire entendre le camp des travailleurs".

Il est ouvrier chez Renault à Cléon (Seine-Maritime).

Pascal Le Manach (Lutte ouvrière) en 2016 © AFP - THOMAS SAMSON

Lors des élections régionales de 2015, au premier tour, Hervé Morin était arrivé en tête (27,91 % des voix), suivi de Nicolas Bay (27,71%), puis de Nicolas Mayer-Rossignol, actuel maire de Rouen (23, 52 %). 

Ensuite, Sébastien Jumel avait obtenu 7,04 %, devant Yanic Soubien d'EELV (6,14 %) et Pascal Le Manach (1,83%).

Les candidats pour les élections des 20 et 27 juin 2021 en Normandie

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu