Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections régionales : Xavier Bertrand lance officiellement sa campagne

"Se battre pour vous", c'est le slogan choisi par Xavier Bertrand pour sa campagne pour les élections régionales. Le président divers droite sortant s'est dit convaincu qu'il allait remporter cette élection.

Xavier Bertrand a déclaré avoir "la conviction profonde" qu'il allait remporter l'élection avec sa liste
Xavier Bertrand a déclaré avoir "la conviction profonde" qu'il allait remporter l'élection avec sa liste © Radio France - Odile Senellart

C'est à Maubeuge que Xavier Bertrand, le président sortant des Hauts-de-France, a lancé officiellement ce jeudi sa campagne pour les élections régionales qui auront lieu les 20 et 27 juin. Un coup d'envoi mais pas encore de programme détaillé: le président a listé ses priorités pour la région.

 C'est l'emploi qui arrive en tête. Xavier Bertrand compte développer de nouveaux dispositifs, notamment le financement par la région à hauteur de 90% du permis de conduire des jeunes sous conditions de ressources qui entament une formation. 

Il fait également de la sécurité sa priorité: il prévoit ainsi de continuer à équiper toutes les gares ferroviaires de la région en vidéosurveillance. Parmi ses autres propositions en matière de sécurité: que la région finance les équipements des polices municipales et des vidéo-protection dans les communes qu'elles soient urbaines ou rurales. 

C'est Laurent Rigaud, boucher, désormais président de la Chambre des métiers des Hauts-de-France qui sera tête de liste pour ces élections dans le Nord
C'est Laurent Rigaud, boucher, désormais président de la Chambre des métiers des Hauts-de-France qui sera tête de liste pour ces élections dans le Nord © Radio France - Odile Senellart

Le président a listé de nombreuses autres priorités et propositions: se battre sur le développement des grandes infrastructures pour la région comme la route nationale 2,  le Canal Seine Nord, le développement de la fibre sur tout le territoire. Autre priorité: la santé des habitants de Hauts-de-France. Il prévoit ainsi de continuer à financer la création de maisons de santé, à ce jour la région en a financé 50. Autres priorités: les transports, avec notamment l'arrivée de trains à hydrogène, le maintien de l'opération éTER,  le développement de la culture, du patrimoine, etc. Il a également présenté les candidats qui seront ses têtes de listes dans chaque département: ce sera la maire LR de Calais Natacha Bouchart dans le Pas-de-Calais et Laurent Rigaud, boucher et désormais président de la Chambre des métiers des Hauts-de-France pour le Nord. 

Pas d'alliance, pas de fusion 

Quant à la stratégie qu'il mènera dans cette campagne vis-à-vis des autres candidats, Xavier Bertrand annonce clairement qu'il n'y aura pas de fusion. Une façon aussi pour lui de qualifier d'"erreur" le retrait de la liste LREM en région Provence-Alpes-Cote-d'Azur au profit du président LR sortant Renaud Muselier: "Pas d'alliance au premier tour, pas d'alliance au premier tour, la même liste, le même projet  au premier et au deuxième tour sans aucun changement."

Candidat aux élections régionales et à la présidentielle 

Et quid de sa double candidature? Puisque Xavier Bertrand est candidat aux élections régionales mais il a aussi déclaré sa candidature à l'élection présidentielle. Un choix cohérent, défend-il. Pour lui, il s'agit de la même chose, du même but poursuivi: "Je pense qu'il faut être clair, ne pas se cacher derrière son petit doigt, dire la vérité. (...) Si j'en juge par différentes enquêtes, il semblerait que les habitants de la région ont compris qui si on veut que les Hauts-de-France aillent mieux, il faut que la France aille mieux.". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess