Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections sénatoriales 2020

Élections sénatoriales dans l'Indre : Jean-Luc Labbé veut "des choix en rupture avec le monde d'avant"

-
Par , , France Bleu Berry

Jean-Luc Labbé, candidat communiste aux élections sénatoriales dans l'Indre, souhaite faire valoir les atouts du département. Parmi les priorités ciblées, il évoque la rénovation thermique. Un enjeu écologique et économique.

Jean-Luc Labbé est le candidat communiste aux sénatoriales dans l'Indre. Sa suppléante est Danielle Faure
Jean-Luc Labbé est le candidat communiste aux sénatoriales dans l'Indre. Sa suppléante est Danielle Faure - Parti communiste (DR)

À moins d'une semaine des élections sénatoriales, France Bleu Berry vous présente les candidats dans l'Indre. Parmi les huit candidats aux deux postes à pourvoir : Jean-Luc Labbé, actuel adjoint au maire d'Argenton-sur-Creuse. Il se présente avec l'étiquette communiste. À 64 ans, il souhaite défendre les atouts du département de l'Indre. "Chacun connaît les difficultés du département de l'Indre, les menaces de désertification rurale et médicale. Mais il y a des atouts à faire valoir", explique-t-il. 

Jean-Luc Labbé évoque notamment l'enjeu de la rénovation thermique des bâtiments. "On peut identifier 77 000 logements et bâtiments qui ne sont pas aux normes dans le département de l'Indre. Je pense au potentiel de développement économique, justice sociale et transition écologique que constitueraient des investissements massifs", précise le candidat aux élections sénatoriales.

Une politique de "rupture avec le monde d'avant"

La société française après l'épidémie de Covid-19 sera-t-elle différente ? La question se pose. "Il faut des choix en rupture avec le monde d'avant", certifie Jean-Luc Labbé, convaincu de la nécessité de changer de politique. "Il faut se mettre au niveau des enjeux aujourd'hui. On ne peut pas ignorer la crise sanitaire qui s'est ajoutée à la crise sociale et écologique. La relocalisation industrielle, la souveraineté nationale : il ne s'agit plus de le dire, il faut maintenant le faire. Seuls des députés et sénateurs communistes peuvent effectivement engager ces politiques de rupture", assure le candidat communiste.

Outre Jean-Luc Labbé, sept autres candidats sont en lice pour les élections sénatoriales dans l'Indre pour seulement deux postes en jeu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess