Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections sénatoriales 2020

Sénatoriales dans l'Yonne : Jean-Baptiste Lemoyne (LREM) laissera son siège à sa suppléante s'il l'emporte

-
Par , France Bleu Auxerre

Parmi les sept candidats qui seront en lice le 27 septembre prochain, il y a Jean-Baptiste Lemoyne. Le secrétaire d'Etat au Tourisme, également conseiller départemental avait déjà été élu en 2014. En cas de victoire, il resterait au gouvernement et sa suppléante siégerait.

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'état en charge du tourisme
Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'état en charge du tourisme © Radio France - Nathalie Delpeyrat

Les élections sénatoriales se tiennent dimanche prochain, le 27 septembre dans l'Yonne. Il y a deux postes à pourvoir dans notre département et parmi les sept candidats se trouve le secrétaire d'Etat au Tourisme, l'Icaunais Jean-Baptiste Lemoyne, 43 ans. Celui qui a tenté de se faire élire à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) aux dernières élections municipales se lance dans la course au Sénat dans l'Yonne. Il se présente sous l'étiquette de la République en Marche. Actuellement conseiller départemental, Jean-Baptiste Lemoyne avait déjà été élu en 2014. 

Une femme au Sénat en cas de victoire

En cas de victoire Jean-Baptiste Lemoyne fera équipe avec sa suppléante Marie Evrard, conseillère départemental migennoise. S'il est élu c'est elle qui siègera à la haute assemblée.  Selon lui c'est un atout supplémentaire, c'est bien simple les grands électeurs "auront deux sénateurs pour le prix d'un avec notre binôme" explique Jean Baptiste Lemoyne.

C'est une élue qui a de très grandes qualités de travail, d'écoute et de proximité - Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur sortant, candidat LREM

" C'est une élue qui a de très grandes qualités de travail, d'écoute et de proximité." explique le Secrétaire d'Etat qui rappelle que Marie Evrard était auparavant agricultrice. "A travers son engagement d'élue locale depuis 2001 à Migennes, j'ai pu voir une femme authentique qui veut, elle aussi, être en proximité auprès des élus de l'Yonne."

Deux dossiers à défendre : la téléphonie mobile et la santé

S'il est élu le binôme entend défendre deux dossiers la santé et la téléphonie mobile. Sur ce deuxième sujet, d'ailleurs, Jean-Baptiste Lemoyne met en avant le bilan du gouvernement, dont il fait partie, sur la question. "Nous avons un peu forcé la main des opérateurs téléphoniques. Ca y est, nous déployons 41 pilonnes dans le département. Mais nous voulons continuer" explique le Secrétaire d'Etat au tourisme qui veut que l'Yonne soit à la pointe. " Au delà de la 4G il y a d'autres technologies qui arrivent aussi et l'Yonne devra être très connectée à tout cela. "

Au delà de la 4G il y a d'autres technologies qui arrivent aussi et l'Yonne devra être très connectée à tout cela - Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur sortant, candidat LREM

Autre dossier que Jean-Baptiste Lemoyne et Marie Evrard souhaitent défendre : la santé car " quand la santé va, tout va". Là encore, il met en avant le bilan de la majorité comme par exemple la suppression du numérus closus dans les études de médecine ou encore le doublement du nombre de maison de santé. Selon lui, il s'agit d'aller plus loin en tant que Sénateur. "On le voit il y a des générations de médecins spécialistes ou généralistes  qui partent en retraite. Il y a besoin d'offrir des conditions de vie et d'exercice attractive pour ces professionnels pour en attirer sur notre territoire." explique Jean-Baptiste Lemoyne qui ajoute " plutôt qu'ils aillent tous visser leur plaque au pied de la cathédrale de Nice, par exemple". 

Les six autres candidats dans l'Yonne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess