Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales 2020 à Grenoble : Élisa Martin à nouveau numéro deux de la liste Piolle à Grenoble ?

-
Par , France Bleu Isère

Quand on demande à Éric Piolle qui est la numéro deux de la liste ? Il répond, "il n'y a pas de numéro deux. Il y a un maire et une équipe". Sauf que plusieurs indiscrétions permettent de dire que sa numéro deux sera, très probablement, Élisa Martin et son numéro trois, Gilles Namur

Élisa Martin, première adjointe à la mairie de Grenoble, était l'invitée de France Bleu Isère matin à l'occasion de la quinzaine de sensibilisation à la prostitution
Élisa Martin, première adjointe à la mairie de Grenoble, était l'invitée de France Bleu Isère matin à l'occasion de la quinzaine de sensibilisation à la prostitution © Radio France - Nicolas Joly

Grenoble, France

La liste "Grenoble en Commun" d'Éric Piolle a présenté cinq nouveaux candidats vendredi, midi, dans sa permanence à Grenoble. Après les quatre premiers présentés la semaine dernière, on connaît désormais dix noms (y compris Éric Piolle lui-même), dont huit n'ont jamais été élus. 

Ils sont issus du monde associatif, et pour certains membres de partis politiques : EELV, France Insoumise, PCF, Parti animaliste, ADES.  Ceux qui ont été présenté, ce vendredi, avance quelques propositions nouvelles comme la création d'un chèque alimentation pour aider les plus démunis à se nourrir; ou créer une mutuelle communale pour assurer la couverture maladie complémentaire de ceux qui n'en ont pas, ou encore intervenir pour faire baisser les loyers. Mais toutes ces propositions ne sont pas chiffrées. Combien coûteraient-elle à financer ?   

On ne sait pas, non plus, quelles positions occuperont les neuf colistiers d'Éric Piolle sur la liste définitive de 59 candidats. Mais les responsables de la campagne assurent que les neuf seront en position éligible. Donc en cas de victoire d'Éric Piolle, parmi les 40 premiers (en 2014, Piolle avait 42 élus). Ce qui signifie qu'il y aura autant d'élus actuels du conseil municipal qui se retireront ou seront écartés.   

Quand on demande à Éric Piolle qui est la numéro deux de la liste , il répond qu'"il n'y a pas de numéro deux. Il y a un maire et une équipe". Le message politique est clair mais en mathématique, ça ne colle pas, puisque le numéro un est un homme, la loi impose que le numéro deux revienne à une femme et ainsi de suite.  

Élisa Martin numéro deux, Gilles Namur numéro trois

Selon plusieurs sources concordantes c'est bien l'actuelle numéro deux Elisa Martin qui tient la corde pour repartir comme dauphine d'Éric Piolle après pas mal d'atermoiement où la France Insoumise avait envisagé de monter une liste indépendante. 

Le parti de Jean Luc Melenchon a été calmé par son score aux européennes : 8% à Grenoble. Et l'arc humaniste que constitue Éric Piolle oblige d'accorder des places de choix à ses alliés politique et LFI conserverait donc la deuxième place pour Élisa Martin. Les responsables de la campagne ne veulent pas le confirmer pour l'instant.   

Le numéro trois serait donc un nouveau venu : Gilles Namur, issu de l'union de quartier Île Verte et qui a fortement travaillé ces dernières années pour soutenir Éric Piolle. Il est ingénieur et a donc un vrai métier, comme la plupart de ceux qui ont été présentés jusque-là.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu