Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Élodie Jacquier-Laforge (députée Modem) : "sur les retraites il faut continuer à dialoguer"

-
Par , , France Bleu Isère

Élodie Jacquier-Laforge, députée Modem de l'Isère, était l'invitée de France Bleu Isère ce lundi matin alors que s'annonce pour demain mardi une nouvelle journée de mobilisation contre les retraites.

photo d'illustration de la manifestation contre la réforme des retraites le 5 décembre 2019 à Bourgoin-Jallieu
photo d'illustration de la manifestation contre la réforme des retraites le 5 décembre 2019 à Bourgoin-Jallieu © Radio France - Nicolas Crozel

Grenoble, France

La mobilisation contre les retraites ne faiblit pas depuis la grève du 5 décembre. Une nouvelle journée d'action interprofessionnelle est annoncé mardi 10 décembre. « Il y a un calendrier qui a été donné par le gouvernement. Le Premier ministre a rappelé que sa logique n’était pas celle de la confrontation. Il a indiqué qu’il fallait vraiment que tous les partenaires sociaux se remettent autour de la table : il faut qu’il y ait un dialogue social, commencé il y a plusieurs mois », déclare Élodie Jacquier-Laforge. 

_"Une transition progressive pour que les pensions des enseignants ne baissent pas_" - Élodie Jacquier-Laforge

La mobilisation des enseignants a été très forte jeudi dernier. Élodie Jacquier-Laforge défend le gouvernement : "Le Premier ministre a indiqué qu’on ne pouvait pas appliquer de façon absurde les nouvelles règles. Il a bien conscience que si on appliquait exactement pour les enseignants ce qui est appliqué aux autres, on voit bien qu’ils seraient pénalisés". Elle prône un système universel, et revendique un "engagement ferme" au sujet des enseignants. "Il faut qu’on soit progressifs dans l’application du système universel. Si vous changez les règles du jeu en cours de route de façon brutale, on s’expose à des difficultés. La concertation, le dialogue, il est fait pour qu’il y ait une concertation et une transition progressive pour qu’au final les pensions des enseignants ne baissent pas".

Il faut qu’il y ait un débat démocratique et que chacun respecte les idées de l’autre”- Élodie Jacquier-Laforge

Par ailleurs, Elodie Jacquier Laforge tient à apporter son soutien à sa collègue Emilie Chalas candidate à la mairie de Grenoble, dont des militants ont été pris à parti assez violemment samedi. “Ça aurait été un autre candidat et d’autres militants qui auraient été visés, ils auraient eu également mon soutien parce que je pense qu’il faut qu’il y ait un débat démocratique et que chacun respecte les idées de l’autre”. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu