Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Emission Controverse : "Il y a un ministre de l'Intérieur et un N°2, ce que je suis," Jacqueline Gourault

lundi 8 janvier 2018 à 19:59 Par Eric Normand et François Guéroult, France Bleu Orléans

Jacqueline Gourault, Ministre auprès du Ministre de l'Intérieur, est notre invitée. Au menu : le dossier corse, le malaise dans la police, la place du Mouvement Démocrate dans la majorité présidentielle, les migrants, la fiscalité locale. Emission en partenariat avec apostrophe45.fr

Jacqueline Gourault, Ministre auprès du Ministre de l'Intérieur dans les studios de France Bleu Orléans
Jacqueline Gourault, Ministre auprès du Ministre de l'Intérieur dans les studios de France Bleu Orléans © Radio France - Etienne Escuer

Orléans, France

A 67 ans, Jacqueline Gourault vit sa première expérience gouvernementale. Un rôle que cette centriste doit à sa fidélité à François Bayrou et aussi à son long parcours d'élue de terrain, dans le Loir-et-Cher. Cette ancienne prof d'histoire-géo, passionnée de polars suédois, a multiplié les mandats électoraux dans le Loir-et-Cher : maire de la Chaussée St Victor pendant 25 ans, jusqu'en 2014 ; conseillère régionale pendant 9 ans ou encore sénatrice pendant 16 ans. C'est un parcours marqué au centre, avec une fidélité indéfectible envers François Bayrou grâce à qui elle est devenue ministre. 

Jacqueline Gourault interrogée par France Bleu Orléans et Apostrophe45.fr - Radio France
Jacqueline Gourault interrogée par France Bleu Orléans et Apostrophe45.fr © Radio France - Etienne Escuer

Jacqueline Gourault rentre de Corse, chargée du dossier par le premier ministre

Le gouvernement a confié à Jacqueline Gourault le suivi du dossier Corse, après la victoire des nationalistes aux élections territoriales. Elle est rentrée chez elle dans le Loir-et-Cher après deux jours en Corse pour rencontrer les acteurs locaux. 

Je ne crains pas une évolution à la Catalogne : la Corse c'est une île-montagne, qui a besoin de soutien pour son développement, on n'est pas du tout dans la même situation" 

Le journal L’Obs a révélé dans une note d’information datée du 20 novembre que la préfecture de Corse s’inquiète de l’influence de Charles Pieri et de ses « pressions de type mafieuse ». Charles Pieri est une figure du nationalisme corse, et a été condamné par le passé à 8 ans de prison ferme pour extorsion de fonds et abus de biens sociaux en lien avec une entreprise terroriste.

Je n'ai pas rencontré Charles Pieri ; ce que j'ai noté, c'est la volonté des responsables de la nouvelle collectivité de tourner la page avec le passé, ces années noires de la Corse de violences et de pressions"

Controverse avec Jacqueline Gourault 1ère partie

Quel est le rôle de Jacqueline Gourault ? 

Jacqueline Gourault est Ministre sans portefeuille, auprès du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb : une curiosité qui explique qu'elle reste encore inconnue du grand public. C’est inédit sous la Vème République. Dans la pratique, ça veut dire quoi ? Partage-t-elle les tâches avec Gérard Collomb ? Ou bien fait-elle doublon et sa nomination n'aurait servi qu’à remplir le quota MoDem du gouvernement ?

Il y a un ministre de l'Intérieur et il y a un n°2, que je suis : je suis en mesure d'intervenir sur l'ensemble des champs de compétence de la place Beauvau mais je suis la n°2, il faut toujours avoir conscience de ce que l'on est là où on est" 

Jacqueline Gourault a donc les mêmes attributions que Gérard Collomb, elle doit  soutenir la circulaire migrants qui programme la venue d'équipes mobiles dans les centres d'hébergement pour recenser les migrants.

Un nouveau projet de loi sera présenté en février pour réduire le temps d'instruction des dossiers et ne pas se trouver dans des situations où on accueille pendant des années des migrants qui ne relèvent pas du droit d'asile" 

Controverse avec Jacqueline Gourault 2ème partie

Les policiers manifestent pour dire stop aux violences policières mardi midi. Des rassemblements sont prévus à Orléans et Montargis parce que "rien ne change," disent-ils, et s'en prennent à la justice qu'ils estiment "laxiste." 

La justice est indépendante, il faut bien sûr que les policiers soient protégés par la justice, mais je ne suis pas sûre que le retour des peines planchers soit la vraie solution, il faut faire confiance en la justice. Nous créons 10 000 postes de gendarmes et policiers avec un gros efforts sur l'équipement en caméras portatives "

Controverse avec Jacqueline Gourault 3ème partie

Le dossier de Notre-Dame-des-Landes

C'est l'un des dossiers chauds de ce début d'année 2018. La décision est imminente pour la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. A la fin du mois, le gouvernement et Emmanuel Macron auront tranché. 

Il faut prendre une décision, je crois que les Français sont contents qu'on mette un terme à ce dossier et qu'on arrête de parler de cette incertitude permanente, la décision sera prise en toute sérénité"

Controverse avec Jacqueline Gourault, 4ème partie

Le jeu des 3 Voix 

Comme dans les émissions précédentes, "Controverse" propose en 2018 aux invités des extraits sonores. A eux de reconnaître les voix et ensuite de réagir à leur propos. Jacqueline Gourault a reconnu 2 voix sur 3. 

Il y a du Giscard d'Estaing dans Emmanuel Macron sur la volonté de sortir des clivages droite-gauche stériles mais évidemment chacun son époque, le contexte est différent" 

Controverse avec Jacuqeline Gourault, 5ème partie

Sur l'affaire des emplois présumés fictifs au MoDem, la réaction de Jacqueline Gourault est la suivante : "C'est vrai que des assistants parlementaires ont travaillé à mi-temps pour le parlement européen et pour le parti, mais ces mi-temps n'étaient pas fictifs, je peux vous l'assurer." 

La baisse de TVA accordée aux zoos trois jours après la venue d'Emmanuel Macron au zoo de Beauval : "C'était une vieille revendication, pour une fois qu'un gouvernement tient sa promesse, on ne peut pas lui reprocher."

Une ministre proche des élus locaux 

En tant qu'ancienne élue du Loir-et-Cher, Jacqueline Gourault est bien connue des élus locaux. Maire de la Chaussée-Saint-Victor pendant 25 ans, 16 ans sénatrice, conseillère régionale pendant 9 ans, présidente de l'agglomération de Blois, conseillère départementale, elle a tout fait ! C'est pourquoi elle doit désamorcer auprès des élus locaux et notamment des maires les inquiétudes liées aux réformes qui impactent de plein fouet les finances des collectivités. 

Ce n'est pas de la calinothérapie auprès des maires que je fais, mais de la pédagogie" 

L’exonération de la taxe professionnelle pour 80% des Français a été validée par le Conseil constitutionnel, exonération parfois décriée par les maires. Mais quand on lit bien, c’est en fait un "oui mais," car les sages rappellent qu’à la fin de la réforme, il faudra que le principe d’autonomie fiscale des collectivités soit toujours respectée : au moins 60% des ressources doivent provenir des ressources locale. D’où la question : quel autre impôt les communes vont-elles récupérer ?

Il y a la volonté de trouver un impôt en 2020 qui soit plus juste que la taxe d'habitation, l'Etat ne peut pas compenser ad vitam aeternam un impôt local" 

Emission Controverse avec Jacqueline Gourault, 6ème partie

Questions diverses 

Blois coincé entre deux Métropoles, Orléans et Tours. Quelle place pour le Loir-et-Cher? 

Comment réagit-elle au coup de colère de François Bonneau, le président de la région Centre-Val de Loire ? Il a toujours en travers de la gorge la décision du gouvernement de supprimer le fonds de soutien au développement économique. C'est un coup de rabot de 19 millions d'euros pour la région Centre-Val de Loire dans son budget. 

Qu'en est-il de la réforme de l'audiovisuelle publique ? Une fusion entre France Bleu et France 3 est de plus en plus souvent évoquée... 

Les territoires ont besoin aussi de présence de télévision et de radio dans un maillage qui permet d'informer les concitoyens, il est important de conserver ce maillage sur l'ensemble de ces territoires"

Emission Controverse avec Jacqueline Gourault, dernière partie

"Controverse" sur France Bleu Orléans et Apostrophe45.fr 

apostrophe45.fr partenaire de "Controverse" - Aucun(e)
apostrophe45.fr partenaire de "Controverse" - apostrophe45