Politique

Emmanuel Macron démissionne, mais n'est pas (encore) candidat pour 2017

Par Raphaël Godet, France Bleu mardi 30 août 2016 à 19:41 Mis à jour le mardi 30 août 2016 à 21:11

Emmanuel Macron en fin d'après-midi lors de son allocution à Bercy.
Emmanuel Macron en fin d'après-midi lors de son allocution à Bercy. © AFP - MATTHIEU ALEXANDRE

Comme à Bercy en fin d'après-midi, Emmanuel Macron a de nouveau expliqué sa démission sur le plateau de TF1 ce mardi soir. Il quitte le ministère de l'Economie pour se consacrer pleinement à son mouvement politique, mais il n'a pas annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2017.

Plusieurs fois évoquée, Emmanuel Macron a donc présenté sa démission à François Hollande ce mardi. Il compte se consacrer à son mouvement politique "En Marche!" qu'il a lancé en avril dernier. Le désormais ex-ministre de l'Economie a pris la parole publiquement à deux reprises pour expliquer sa démarche. D'abord à Bercy en fin d'après-midi, ensuite au 20 heures de TF1 ce soir. Il part, dit-il, pour être "libre de proposer, agir, rassembler, autour d'un projet" qu'il veut porter pour "notre pays".

Aujourd'hui, je suis plus utile à mon pays en portant ce projet qu'en restant au gouvernement

  • "Fier" de son bilan

Il a d’abord défendu son bilan, en expliquant être "fier d'être parvenu à apporter des changements concrets dans la vie des Français." Il a aussi reconnu n'avoir "pas tout réussi", en faisant allusion à l'entreprise Sambre et Meuse qui a fermé.

  • "Les limites de notre système politique"

Il a aussi émis des critiques très dures sur le fonctionnement politique. "J'ai cependant touché du doigt les limites de notre système politique, qui pousse à des compromis de dernière minute, qui fait la part belle aux peurs des uns et des autres, qui produit des solutions imparfaites et fait trop souvent abstraction de la simple réalité."

  • "Je suis de gauche"

Emmanuel Macron a également tenu à réaffirmer son positionnement politique. "J'ai toujours été clair. Pour ma part, je suis de gauche. Une gauche qui se confronte au réel (...) C'est ma culture, mon origine. Ma volonté est de rassembler autour de valeurs qui dépassent le clivage gauche-droite."

Et la présidentielle ? 

C'était LA réponse que tout le monde attendait. Emmanuel Macron va-t-il désormais se consacrer à la présidentielle de 2017 ? Il a refusé ce soir de se prononcer. "Le temps n'est pas à l'incarnation", a-t-il dit, en expliquant vouloir se consacrer au contenu, au comment, au "que faisons-nous." Il parle de "nouvelle étape" de son "combat politique."

Je suis déterminé à tout faire pour que nos valeurs, nos idées, nos actions puissent transformer la France dès l'année prochaine

Portefeuille élargi pour Michel Sapin

Dans un communiqué (que vous pouvez consulter ci-dessous), la Présidence de la République a annoncé son remplacement par Michel Sapin. Ce dernier cumulera cette fonction avec celle de ministre des Finances qu'il occupait déjà.

Partager sur :