Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Emmanuel Macron à nouveau interviewé à la télévision ce dimanche soir

dimanche 15 avril 2018 à 15:55 Par Isabelle Lassalle, France Bleu

Le président Emmanuel Macron accorde sa deuxième interview télévisée de la semaine ce dimanche soir à partir de 20h35. L’occasion de s’expliquer sur l’intervention de la France en Syrie.

Portrait du Président Emmanuel Macron.
Portrait du Président Emmanuel Macron. © Maxppp -

Emmanuel Macron est l'invité ce dimanche soir à 20h35 de BFM TV, RMC et Mediapart. Il a déjà accordé une interview cette semaine, sur TF1 jeudi, lors du 13 heures de Jean-Pierre Pernault. Cette seconde interview, longue de deux heures, a été programmée avant les frappes en Syrie lancées dans la nuit de vendredi à samedi et s'annonçait comme le bilan d'une première année de mandat.

Mais le président pourra s’exprimer sur cette première opération militaire d’envergure de son quinquennat. Considérant qu'une "ligne rouge" a été franchie avec l'attaque à l'arme chimique le 7 avril à Douma par le régime de Bachar al-Assad, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont lancé des frappes sur trois sites liés au programme d'armement chimique syrien, près de Damas et dans le centre du pays.

Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel sont aux commandes de cette interview qui a lieu au Théâtre national de Chaillot à Paris. De nombreux sujets, très présents dans l’actualité et les mouvements sociaux, pourront être abordés comme la grève à la SNCF, les mouvements étudiants, la situation à Notre-Dame-des-Landes, marquée par des heurts continus entre zadistes et forces de l'ordre… La hausse de la CSG et la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires ont déjà été abordés lors de l'interview jeudi sur TF1.