Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Emmanuel Macron vient défendre l'Europe à Strasbourg et dans les Vosges

dimanche 15 avril 2018 à 16:35 Par Olivier Vogel, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Le président vient parler d'Europe dans l'hémicycle du parlement. Il signera aussi le contrat triennal qui conforte Strasbourg comme siège du Parlement Européen avant de mettre le cap sur les Vosges, à Epinal, pour y lancer les consultations citoyennes sur l'Europe.

Emmanuel Macron en visite européenne à Strasbourg et Epinal
Emmanuel Macron en visite européenne à Strasbourg et Epinal © Maxppp - Wiktor Dabkowski

Strasbourg, France

"Un important moment d'expression européenne". Voilà comment l'Elysée vante le déplacement d'Emmanuel Macron à Strasbourg et Epinal. Le président ouvre le bal mardi matin au Parlement, au menu, une discussion avec le président Antonio Tajani puis un débat consacré à l'Europe et son avenir dans l'hémicycle avec les présidents de groupe et les eurodéputés. 

Conforter Strasbourg, siège du Parlement européen

Après un déjeuner avec les représentants des institutions européennes, Emmanuel Macron filera à deux pas de là au Lieu d'Europe, une structure d'éducation à la citoyenneté européenne, un lieu interactif destiné à mieux connaître ses institutions. Il signera sur place le contrat triennal qui doit conforter Strasbourg comme capitale parlementaire de l'Europe.

Les Vosges, plutôt que l'Alsace pour le lancement des consultations européennes

Initialement, le président avait ensuite prévu de se rendre, en fin d'après-midi, dans une petite commune alsacienne pour y lancer les consultations citoyennes sur l'Europe, destinées à prendre le pouls des habitants de l'Union, mais Emmanuel Macron a finalement opté pour Epinal dans les Vosges. Il se murmure que le président n'avait pas envie que le débat dérape sur l'obsession de certains Alsaciens à vouloir sortir du Grand-Est

Le président passera également la journée de mercredi dans les Vosges, à Saint-Dié où il doit déambuler dans le centre-ville et déjeuner avec les commerçants, avant de se plonger dans la filière bois avec la visite d'une scierie à Saulxures-sur-Moselotte. Avant de regagner l'Elysée le lendemain, jeudi, Emmanuel Macron a prévu de prendre son petit-déjeuner dans un collège sur le thème de l'alimentation saine et durable.