Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emmanuel Macron au sommet des Alpes pour annoncer des mesures en faveur de l'écologie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le chef de l'État Emmanuel Macron a tenu, ce mercredi 12 février, un Conseil de défense écologique à l'Élysée avant de se rendre en Haute-Savoie pour annoncer des mesures en faveur de l'écologie et de la biodiversité.

Emmanuel Macron à Thônes en Haute-Savoie en mars 2019.
Emmanuel Macron à Thônes en Haute-Savoie en mars 2019. © AFP - Ludovic Marin

L'exécutif promet un tournant vert. Le chef de l'État Emmanuel Macron a présidé, ce mercredi 12 février, son quatrième Conseil de défense écologique avant de se rendre en Haute-Savoie. 

Le président de la République est arrivé à Chamonix ce mercredi soir pour participer à un dîner entouré de scientifiques experts du climat au Refuge du Montenvers, perché à 1.913 mètres d'altitude qui surplombe la Mer de Glace dans le massif du Mont-Blanc, glacier qui a spectaculairement reculé ces dernières années. Le cadre a été choisi pour marquer les esprits : Emmanuel Macron veut afficher le virage écologique du quinquennat dans un environnement directement concerné par le réchauffement climatique. 

Des mesures pour protéger le Mont Blanc attendues 

Parmi les mesures que le président doit annoncer, une meilleure protection du massif du Mont-Blanc. Alerté en septembre dernier par une lettre du maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex, Emmanuel Macron entend davantage protéger la fréquentation touristique du massif et de son glacier, avec l'entrée en vigueur d'un arrêté préfectoral de protection naturelle.

Quatre nouveaux parcs naturels 

Le Conseil de défense a confirmé l'augmentation des aires protégées pour couvrir 30% du territoire contre un peu plus de 20% actuellement. De nouvelles zones vont être classées en réserves naturelles, en parcs nationaux et en parcs naturels régionaux. Quatre nouveaux parcs verront ainsi le jour au Mont Ventoux, dans la Baie de Somme, les Corbières et une partie du Doubs.

Des dizaines de milliers de logements menacés par les inondations pourraient être déplacés

Dix ans après la terrible tempête Xynthia, qui avait frappé les côtes vendéennes et fait 47 morts, le Conseil de défense écologique s'est également penché sur la lutte contre l'érosion maritime et la prévention des inondations, qui concernent 17 millions de Français. Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique, a indiqué que 50.000 logements menacés pourraient être "relocalisés" d'ici la fin du siècle.

Verdir les services publics

Le gouvernement a également annoncé 20 mesures pour "verdir" les services de l'Etat, dont l'Elysée, avec notamment l'extension aux fonctionnaires du "forfait mobilité durable",pour inciter à hauteur de 200 euros par an à l'utilisation du vélo ou au covoiturage. 

Mais ces mesures restent très timides, selon les associations. Emmanuel Macron s'était pourtant engagé lors de ses vœux à faire de l'année 2020 celle d'un nouveau modèle écologique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu