Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Appel du 18 juin 1940 : Emmanuel Macron exprime à Londres la "gratitude éternelle" de la France

-
Par , , France Bleu

Le président Emmanuel Macron commémore les 80 ans de l'appel du Général de Gaulle ce jeudi. Il a présidé une cérémonie au Mont Valérien, près de Paris, avant de partir pour Londres pour exprimer la "gratitude éternelle" de la France.

Emmanuel Macron à Londres pour commémorer l'appel du 18 juin 1940
Emmanuel Macron à Londres pour commémorer l'appel du 18 juin 1940 © AFP - Jonathan Brady

Emmanuel Macron a célébré, ce jeudi à Paris puis à Londres, le 80e anniversaire de l'appel du 18 juin de Charles de Gaulle, l'occasion pour lui d'appeler à l'unité de la nation, alors que tous ses adversaires se disputent l'héritage du général.

Une cérémonie au Mont Valérien

En fin de matinée, le président a assisté à la traditionnelle cérémonie militaire au mémorial du Mont-Valérien, à l'ouest de Paris, pour honorer la mémoire des mille otages et résistants exécutés par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale. La patrouille de France et les Red Arrows, la patrouille de la Royal Air Force, ont survolé le mémorial et les Invalides.

Avec lui étaient présents le Premier ministre Edouard Philippe et plusieurs membres du gouvernement, les présidents de l'Assemblée et du Sénat, ainsi que l'ex-chef de l'Etat Nicolas Sarkozy et la maire de Paris Anne Hidalgo.

A l'arrivée du Chef de l'Etat, la Marseillaise a été entonnée, avant le Chant des partisans.

Une rencontre avec un Compagnon de la Libération 

Pour commencer cette journée placée sous le signe de l'amitié franco-britannique, Emmanuel Macron s'est rendu au Musée de la Libération aux Invalides, où il s'est entretenu avec Hubert Germain, 99 ans, l'un des quatre derniers Compagnons de la Libération. "Nous nous devons d'être inspirés par cette force d'âme", lui a déclaré le chef de l'Etat: "Votre courage, votre vertu au sens romain du terme, sont une fierté pour notre pays et nous inspirent encore. On fera en sorte que chaque jeune sache ce qu'il vous doit".

"Gratitude éternelle" de la France à l'égard de Londres

Avec une délégation restreinte, Emmanuel Macron s'est envolé ensuite pour Londres, pour rendre hommage à la ville qui fut la capitale de la France Libre. 

Le chef de l'Etat a témoigné la "reconnaissance infinie" et la "gratitude éternelle" de la France à l'égard de Londres, où il a effectué son premier déplacement à l'étranger depuis la crise du nouveau coronavirus.

Il a décerné la Légion d'honneur à la capitale britannique, qui "fut le berceau de la France libre", le "dernier bastion de l'espoir au moment où tout semblait perdu". Au lendemain de son arrivée, de Gaulle y avait appelé les militaires, ingénieurs et ouvriers français à le rejoindre pour poursuivre la lutte contre l'Allemagne nazie.

Accueilli sous une petite pluie par le prince Charles, héritier de la couronne britannique, Emmanuel Macron s'est ensuite rendu au 10, Downing Street pour s'entretenir avec le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Le propgramme des cérémonies de ce 18 juin.
Le propgramme des cérémonies de ce 18 juin. © Visactu - Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess