Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Emmanuel Macron en marche à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Le ministre de l'économie était en visite à Bordeaux ce lundi pour évoquer les transports du futur. Emmanuel Macron était entouré de plusieurs députés socialistes girondins. En marge de la visite ministérielle il n'a pu éviter de répondre à des questions sur son mouvement "En Marche".

Le ministre de l'économie a passé la journée à Bordeaux
Le ministre de l'économie a passé la journée à Bordeaux © Radio France - Stéphane Hiscock

Bordeaux, France

"Je suis venu à Bordeaux en tant que ministre de l'économie, pas pour parler de mon mouvement". Emmanuel Macron a paru agacé de devoir répondre, de nouveau, à des questions sur son mouvement "En Marche" et ses velléités présidentielles.

Cette promotion de mon mouvement c'est vous (les journalistes) qui l'assurez quotidiennement. Je vous en remercie mais ce n'est pas mon objectif en venant ici > > — Emmanuel Macron

Emmanuel Macron était pourtant entouré de plusieurs députés socialistes girondins (Marie Récalde, Michèle Delaunay, Florent Boudié et Gilles Savary) qui n'ont pas manqué d'évoquer le dynamisme du locataire de Bercy.

On vit trop vieux en politique en France et il faut savoir lancer des jeunes. Emmanuel Macron porte une vision, un discours, qui est celui de notre époque > > — Gilles Savary

De là à dire que Gilles Savary soutient formellement Macron, c'est encore trop tôt pour le dire. Même chose du côté des autres députés socialistes girondins :  aucun n'a encore officiellement déclaré sa flamme au jeune ministre de l'économie.

Un ministre mais pas seulement

Choix de la station

France Bleu