Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emmanuel Macron en visite à Oradour-sur-Glane

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Limousin, France Bleu
Oradour-sur-Glane, France

Le candidat à la Présidentielle est en visite à Oradour-sur-Glane ce vendredi après-midi.

Emmanuel Macron à Oradour.
Emmanuel Macron à Oradour. © Radio France - Françoise Ravanne

Emmanuel Macron est arrivé vers 16 heures dans le village martyr. Il effectue la visite avec Robert Hebras, témoin direct du massacre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Emmanuel Macron s'est entretenu pendant plusieurs minutes avec Robert Hebras et le maire d'Oradour, Philippe Lacroix. Ils se sont rendus dans l'église d'Oradour, village où le 10 juin 1944, 642 personnes ont été tuées par une division SS.

"Je reviendrai le 10 juin si je suis élu"

Robert Hebras a accueilli Emmanuel Macron avec une demande : "si vous devenez président, j'espère que vous conserverez le village, qu'il ne tombera pas dans l'oubli." Le candidat d'en Marche! lui a répondu : "Si je suis élu, je reviendrai le 10 juin à Oradour." Emmanuel Macron n'était jamais venu dans le village martyr.

Visite du village martyr.
Visite du village martyr. © Radio France - Françoise Ravanne

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Emmanuel Macron et Robert Hebras devant le tombeau des martyrs.
Emmanuel Macron et Robert Hebras devant le tombeau des martyrs. © Radio France - Françoise Ravanne

L'engagement de ne jamais oublier

Après un peu plus d'une heure passée dans le village, Emmanuel Macron s'est dirigé vers la mairie. Il a signé le livre d'or et écrit "Merci à Oradour pour ce temps de mémoire. Ici, nos différences et nos désaccords sont abolis, c'est la France blessée mais renaissante qui se tient à Oradour"

Le candidat d'En Marche! s'est ensuite exprimé du perron de la mairie : "Oublier ou décider de ne pas se souvenir, c'est prendre le risque de répéter l'histoire" avant de poursuivre "préserver ce site, c'est l'engagement de ne jamais oublier."

Ce vendredi soir, le candidat à la présidentielle poursuivra sa campagne avec un meeting à Châtellerault dans la Vienne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess