Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Emmanuel Macron en visite surprise à Villers-Cotterêts

vendredi 7 septembre 2018 à 14:08 Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Picardie et France Bleu

Emmanuel Macron est en visite surprise à Villers-Cotterêts en début d'après-midi ce vendredi 7 septembre 2018. Un passage éclair dans le sud de l'Aisne pour faire le point sur les travaux de réhabilitation du château François 1er.

En mars 2017, Emmanuel Macron s'était déjà rendu à Villers-Cotterêts
En mars 2017, Emmanuel Macron s'était déjà rendu à Villers-Cotterêts © Maxppp - Quentin Veuillet/Wostok Press

Villers-Cotterêts, France

De retour du Luxembourg, Emmanuel Macron a fait étape à Villers-Cotterêts, dans le sud de l'Aisne, ce vendredi après midi. Un passage express pour faire le point sur les travaux de réhabilitation du château François 1er. 

À quelques jours des Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre, la visite est symbolique. Le président de la République a de grandes ambitions pour le château de Villers-Cotterêts : il a prévu de placer la ville d'Alexandre Dumas au centre de la francophonie, en le transformant en "laboratoire de la francophonie".

Bientôt ouvert au public

Le député de l'Aisne, Jacques Krabal, a participé à cette visite d'un peu moins de deux heures, en présence notamment de la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, et du maire RN de Villers-Cotterêts, Franck Briffaut. "Le château rouvrira au public le plus vite possible, dans les semaines ou mois à venir. Des ateliers y seront organisés." a précisé Jacques Krabal. 

Le président de la République a terminé sa visite par un passage au bar tabac de la ville, où il a joué au loto du patrimoine.