Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : L'avenir institutionnel de l'Alsace dans le Grand Est

A Strasbourg, Emmanuel Macron se prononce contre la sortie de l'Alsace du Grand Est

mardi 31 octobre 2017 à 18:00 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Emmanuel Macron a annoncé aux parlementaires alsaciens qu'il était contre la sortie de l'Alsace du Grand Est ce mardi. Il a déjeuné avec eux à la préfecture lors de sa venue à Strasbourg.

Emmanuel Macron entouré du premier adjoint au maire de Srasbourg, Alain Fontanel, a fait une visite surprise à l'opéra.
Emmanuel Macron entouré du premier adjoint au maire de Srasbourg, Alain Fontanel, a fait une visite surprise à l'opéra. © Radio France - Lucile Guillotin

Strasbourg, France

L'Alsace ne sortira pas du grand Est. Emmanuel Macron l'a dit ce midi à un certain nombre de parlementaires alsaciens à Strasbourg. Le chef de l'Etat les a invités à déjeuner à la préfecture après son discours devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

Réunion le 7 novembre à Paris

Il s'est prononcé pour une une fusion des deux départements avec certaines compétences de l'Etat. Les parlementaires alsaciens se réuniront à l'Assemblée nationale le 7 novembre pour en discuter. Cette date avait été fixée bien avant la venue d'Emmanuel Macron à Strasbourg. "Le 7 novembre, on comptera les points , prévient Sylvain Waserman, député bas-rhinois de la République en marche. On verra qui veut travailler de bonne foi sur ce projet d'une nouvelle Alsace et qui préfère aller brûler des pneus dans la rue, mettre un bonnet rouge et contester ces orientations là."

Frédéric Bierry, le président du conseil départemental du Bas-Rhin, et d'autres élus alsaciens, souhaitent que l'Alsace sorte du Grand Est. Lors d'une consultation sur France Bleu, plus de 84% des votants se sont également prononcés pour, 8% pour un statut quo et 8% pour la création d'une collectivité unique au sein de la grande région.