Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Tour de France 2019

Emmanuel Macron parle retraite à Bagnères de Bigorre

-
Par , France Bleu Béarn

Le Président de la République est venu au contact des habitants de Bagnères-de-Bigorre ce matin, après avoir passé la nuit à la sous-préfecture, et avant de rejoindre le Tour de France. Il a notamment parlé de sa réforme des retraites.

Emmanuel Macron, à Bagnères-de-Bigorre  le 25 juillet 2018
Emmanuel Macron, à Bagnères-de-Bigorre le 25 juillet 2018 © Radio France - Mathias Kern

Bagnères-de-Bigorre, France

Emmanuel Macron s'est offert un bain de foule ce samedi matin à Bagnères-de-Bigorre. Avant d'embarquer dans une voiture du Tour de France pour suivre l'étape du jour, le Président de la République a serré des mains, s'est prêté au jeu des selfies et des photos. Il a aussi répondu à des questions, et des inquiétudes concernant la prochaine réforme des retraites deux jours après la présentation des préconisations du haut-commissaire, Jean-Paul Delevoye.

Les régimes spéciaux dans la ligne de mire

Emmanuel Macron a tenu à expliquer les raisons de cette réforme. "Le système protège très bien les gens qui sont dans un statut à vie. Quand vous êtes dans les régimes spéciaux, c'est très avantageux. Ça crée des vraies injustices par rapport à quelqu'un qui va travailler dans une PME". Le président a ajouté que "les sacrifiés du système" sont les femmes, les gens peu formés et ceux qui ont des carrières hachées. Ça va prendre une génération mais il faut trouver un système, toujours par répartition, mais plus juste et transparent".

"La clarté sera faite dans les prochains jours"

Au sujet de l'ex-ministre François de Rugy, et ses dîners fastueux, Emmanuel Macron a déclaré que "la clarté sera faite dans les prochains jours".  Une enquête de l'Assemblée assure que ses dîners étaient bien "professionnels". Une visite présidentielle finalement plus politique que prévue. À Pau ce vendredi soir, Emmanuel Macron, accueilli par François Bayrou, s'est rendu sur le site du "Tour des Géants", ces totems jaunes installés près de la gare à Pau, au stade Tissié.  Il a ensuite passé la soirée avec une soixantaine d'élus locaux, à la villa Navarre à Pau pour évoquer des questions politiques, sur le statut des maires notamment.