Politique

Emmanuel Macron réduit fortement le nombre de collaborateurs dans les cabinets ministériels

Par Géraldine Houdayer, France Bleu vendredi 19 mai 2017 à 8:48

Les ministres de l'ère Macron auront droit à un nombre de collaborateurs très limité.
Les ministres de l'ère Macron auront droit à un nombre de collaborateurs très limité. © AFP - Philippe Wojazer

Un décret du président Emmanuel Macron, publié ce vendredi au Journal officiel, limite à dix le nombre de collaborateurs du cabinet d'un ministre. Jusqu'ici, les ministres avaient droit à quinze collaborateurs. Les membres des cabinets devront également transmettre leur déclaration de patrimoine.

Un décret paru au Journal officiel ce vendredi 19 mai et signé par le président de la République Emmanuel Macron et le Premier ministre, Édouard Philippe, limite à dix le nombre de collaborateurs du cabinet d'un ministre, et précise que leur nomination est faite par décret après avoir été soumise au Premier ministre.

Dix collaborateurs pour un ministre, cinq pour un secrétaire d'État

Le décret limite à dix le nombre de membres pour le cabinet d'un ministre, huit pour celui d'un ministre délégué et seulement cinq pour celui d'un secrétaire d'État. L'objectif est de lutter contre l'inflation des effectifs, un combat sans cesse mené par les pouvoirs publics depuis un décret daté du 28 juillet 1984. Ces nouvelles dispositions marquent une réduction des effectifs dans les cabinets ministériels, par rapport notamment aux règles édictées en 2012 dans le gouvernement Ayrault, où les ministres pouvaient disposer de 15 collaborateurs, et de 10 pour les ministres délégués.

Les collaborateurs au scanner de la transparence

Selon ce décret, tout membre d'un cabinet ministériel doit également "adresser une déclaration de situation patrimoniale et une déclaration d'intérêts à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique". Enfin, "nul ne peut être nommé membre d'un cabinet ministériel s'il ne jouit de ses droits civils et politiques".