Politique

Emmanuel Macron revient à Amiens, sa ville natale

Par François Sauvestre et Anne Tréguer, France Bleu Picardie et France Bleu lundi 2 octobre 2017 à 19:04

Emmanuel Macron s'était rendu à Amiens en avril pendant l'entre deux tours de la présidentielle
Emmanuel Macron s'était rendu à Amiens en avril pendant l'entre deux tours de la présidentielle © Maxppp - Castel Franck

Emmanuel Macron est attendu dans sa ville natale à Amiens ce mardi. Cinq mois après son dernier passage, le président de la République honore sa promesse de revenir voir les salariés de Whirlpool. Il va aussi inaugurer la plateforme logistique d'Amazon à Boves dans l'agglomération amiénoise.

C'est sa ville natale qu'il avait choisi au printemps 2016 pour lancer son propre mouvement politique "En Marche". Un an après, qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle française, Emmanuel Macron était revenu dans la capitale picarde pour détailler plusieurs mesures économiques de son programme. En duel à distance avec Marine Le Pen, en visite surprise à Amiens, Emmanuel Macron s'était aussi déplacé sur le parking de l'usine Whirlpool menacée de fermeture.

Comme promis, Emmanuel Macron revient sur le site Whirlpool

Cinq mois après, les choses ont évidemment changé. Les emplois de Whirlpool sont sauvés et Emmanuel Macron est président de la République.Il revient sur le site de Whirlpool ce mardi matin comme il l'avait promis au printemps dernier. Mais tous les salariés ne lui dérouleront pas le tapis rouge. Une employée" Emmanuel Macron il est dans de la communication. Ce n'est pas lui qui a sauvé nos emplois , c'est Nicolas Decayeux (industriel picard) . Aujourd'hui avec sa politique il nous aide pas franchement " !Hier matin, les syndicats ont été réunis par la direction pour les informer du déroulé de cette visite présidentielle. Le chef de l"Etat a demandé à saluer chacun des 300 salariés présents lors de son déplacement ce mardi matin y compris les nombreux intérimaires. L'homme d'affaires d'Abbeville, Nicolas Decayeux, lui présentera ensuite son projet de reprise et son devenir. Le Président de la République devrait rester sur place deux bonnes heures. Son arrivée à l'usine Whirlpool est prévue vers 9 heures 30.

François Ruffin le député France Insoumise de la première circonscription de la Somme  - Radio France
François Ruffin le député France Insoumise de la première circonscription de la Somme © Radio France - Anne Treguer

François Ruffin ne va pas se contenter de visiter l'usine Whirlpool en compagnie du chef de l'Etat. Le député insoumis de la Somme, également invité pour l'inauguration des entrepôts d'Amazon à Boves se réserve le droit de boycotter le déjeuner prévu entre le président de la République et les élus locaux. A 11H30, François Ruffin va d'abord manifester devant le Cirque avec des personnes en contrats aidés, des salariés de Dunlop et d'Auchan.

Plusieurs fronts d'opposants

Au même moment, rue de la République, une autre mobilisation est prévue. D'autres élus, partisans comme Stéphane Demilly (UDI), député de la cinquième circonscription de la Somme du Canal Seine Nord Europe vont se rassembler. Ils attendent d'Emmanuel Macron une réponse sur la construction de cet ouvrage. Le projet a été mis "sur pause" cet été et l'Etat considère que son budget n'est pas bouclé.

La CGT d'Amiens fait aussi partie du cortège d'opposants qui comptent donner de la voix pendant le passage d'Emmanuel Macron. Le syndicat, en pleine mobilisation contre la loi travail appelle à un rassemblement à 12H30 place Gambetta.

Un président et quatre ministres

Emmanuel Macron sera accompagné de plusieurs ministres dont Élisabeth Borne en charge des transports, son collègue de l'agriculture Jacques Mézard, Gérald Darmanin ministre du budget et Benjamin Griveaux secrétaire d’État auprès du ministre de l'économie et des finances. Le cortège devrait passer deux heures chez Whirlpool, puis déjeuner en préfecture avant d'inaugurer le site d'Amazon à Boves. Les rues de la République et Jules Lardières sont interdites au stationnement jusqu'à 16H.