Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emmanuel Macron accorde une interview à la presse quotidienne régionale, le remaniement approche

-
Par , France Bleu

Emmanuel Macron accorde ce jeudi, avant un remaniement annoncé comme imminent, une interview aux quotidiens régionaux à paraître vendredi.

Emmanuel Macron doit annoncer dans les jours qui viennent s'il conserve Edouard Philippe comme Premier ministre.
Emmanuel Macron doit annoncer dans les jours qui viennent s'il conserve Edouard Philippe comme Premier ministre. © Maxppp - CHRISTIAN HARTMANN

Emmanuel Macron accorde ce jeudi une interview à la presse quotidienne régionale. Entretien qui paraîtra vendredi, a fait savoir l'Elysée. Le chef de l'Etat doit ainsi s'engager dans la dernière phase de son quinquennat, qui mènera à l'élection présidentielle de 2022. Avec un remaniement désormais imminent et après des élections municipales riches d'enseignement.

Edouard Philippe, stop ou encore ?

Emmanuel Macron doit notamment clarifier l'ampleur du virage écologique et social qu'il promet pour le reste de son mandat. Le chef de l'Etat "est en train d'arrêter la ligne" et "le casting suivra logiquement et naturellement" pour le remaniement de grande ampleur prévu dans les jours qui viennent, selon son entourage. La question étant notamment de savoir si Edouard Philippe, élu maire du Havre, restera Premier ministre.  

Le calendrier est incertain mais au-delà de cet entretien publié dans la PQR, le remaniement pourrait attendre le début de la semaine prochaine, d'ici le Conseil des ministres de mercredi. Car avant tout, a souligné l'Elysée, Emmanuel Macron veut achever ses consultations en recevant jeudi à 17h30 les présidents des trois chambres (Sénat, Assemblée, Cese) qui doivent lui remettre des propositions pour la suite du quinquennat.

Dernier Conseil des ministres du gouvernement vendredi

Reste que le Conseil des ministres prévu "à ce stade" vendredi serait donc le dernier de l'actuel gouvernement.

Edouard Philippe, pour sa part, est difficile à remplacer, avec une popularité en hausse et sa nette victoire au Havre. 57% des Français pensent qu'il doit rester, selon un sondage Elabe pour BFMTV mercredi. Quand ils sont interrogés sur d'autres noms, aucun de se dégage nettement.  

Mais davantage que les noms de ses ministres, Emmanuel Macron doit d'abord réussir à convaincre de ses choix personnels. Malgré sa promesse lundi de reprendre la quasi-totalité des propositions de la Convention citoyenne, 58% des Français ne le jugent pas "sincère" dans sa volonté d'amorcer la transition écologique, selon un sondage Yougov.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess