Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emploi, démographie, gestion des finances : Antoine Bonneville fixe ses priorités pour Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

Antoine Bonneville fait partie des candidats déclarés à la mairie de Châteauroux. Soutenu par La République en Marche, il a présenté ses priorités de campagne sur France Bleu Berry.

À Châteauroux, Antoine Bonneville est le candidat notamment soutenu par La République en Marche,
À Châteauroux, Antoine Bonneville est le candidat notamment soutenu par La République en Marche, © Radio France - Régis Hervé

Un coup d'accélérateur à Châteauroux dans la campagne des élections municipales. Le maire sortant Gil Avérous a officiellement présenté sa candidature mercredi 15 janvier. Delphine Chambonneau en a fait de même pour le Parti socialiste le lendemain. Antoine Bonneville avait quant à lui déclaré sa candidature bien en amont. "Ça fait deux ans que je travaille, ça fait deux ans que je rencontre les Castelroussins. Cette période de deux ans nous a permis de faire le bilan du diagnostic", explique-t-il sur France Bleu Berry.

Soutenu notamment par La République en Marche, Antoine Bonneville a bâti une partie de son programme en faisant le bilan de la mandature de Gil Avérous entre 2014 et 2020. Il a notamment publié sur les réseaux sociaux un bulletin de notes. "Le bulletin avait une touche d'humour. Le fond est malheureusement vrai. La démographie, c'est le nerf de la guerre. Depuis 20 ans, on a perdu 5 000 habitants. Depuis 10 ans, 3 500 personnes ont quitté Châteauroux. Un territoire qui perd des habitants, c'est un territoire qui s'appauvrit", déplore Antoine Bonneville.

L'emploi comme priorité pour la ville de Châteauroux

Pour attirer plus d'habitants et éviter la baisse de la population à Châteauroux, Antoine Bonneville veut se concentrer sur l'emploi. "Quand je suis arrivé à Châteauroux, j'y suis venu non pas parce qu'il y a une belle piscine et une belle place Gambetta. Je suis venu et je suis resté parce que j'ai trouvé un emploi", ironise le candidat soutenu par LREM. "Il faut vraiment se battre, c'est le gros sujet de préoccupation. Il faut mettre en place les outils qui vous nous permettre de créer de l'emploi, de mettre en place les formations qui doivent permettre d'occuper les emplois vacants. Il faut faire venir les entreprises", souligne Antoine Bonneville.

Enfin, il fait de la gestion des finances publiques une autre priorité. "Le centre aquatique de Balsan'éo est un projet pharaonique. Cela va coûter plus de 30 millions d'euros. Qu'on ait besoin d'une nouvelle piscine est évident. Mais elle est surdimensionnée par rapport à la taille de notre commune. La gestion des deniers publics est quelque chose d'extrêmement important. On ne peut pas faire n'importe quoi avec nos impôts", tranche Antoine Bonneville. La campagne est lancée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess