Politique

Emplois des enfants de Bruno Le Roux : la maire de Nantes indignée

Par Typhaine Morin et Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan mardi 21 mars 2017 à 9:05 Mis à jour le mardi 21 mars 2017 à 9:18

Johanna Rolland, maire de Nantes
Johanna Rolland, maire de Nantes © AFP - THIBAUT GODET

Johanna Rolland, maire socialiste de Nantes, s'est indignée ce mardi sur France Bleu Loire Océan après les révélations de l'émission Quotidien sur les emplois de collaboratrices parlementaires des deux filles du ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux. Une pratique qu'elle juge "inacceptable".

Au lendemain des révélations de l'émission Quotidien sur TMC, Johanna Rolland, le maire PS de Nantes, a fait part ce mardi sur France Bleu Loire Océan de son indignation face à ce qui pourrait devenir une nouvelle affaire d'emplois fictifs impliquant cette fois les enfants de Bruno Le Roux, ministre socialiste de l'Intérieur. Lorsqu'il était député entre 2009 et 2016, il a fait travailler à plusieurs reprises ses deux filles, alors lycéennes et étudiantes, pour un montant de 55.000 euros. "Des jobs d'été", a reconnu le cabinet du ministre.

Peu importe qu'on soit de droite ou de gauche, quand on commet ce genre de choses, c'est inacceptable" - Johanna Rolland, maire de Nantes

"Je n'ai pas d'indignation à géométrie variable", a réagi Johanna Rolland, plusieurs semaines après le début de l'affaire des emplois présumés fictifs des enfants et de l'épouse du candidat de la droite et du centre François Fillon. "Peu importe qu'on soit de droite ou de gauche, quand on commet ce genre de choses, c'est inacceptable." "Ce n'est plus supportable pour les citoyens, a ajouté le maire de Nantes. Le seul dont ça fait le jeu, c'est le Front national. "

Bruno Le Roux est convoqué ce mardi par le Premier ministre pour s'expliquer sur ces emplois.