Politique

En Alsace, sécurité renforcée autour des bureaux de vote

Par Romane Porcon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass vendredi 21 avril 2017 à 19:27

La sécurité est renforcée autour des bureaux de vote ce dimanche pour le premier tour de l'élection présidentielle. Illustration
La sécurité est renforcée autour des bureaux de vote ce dimanche pour le premier tour de l'élection présidentielle. Illustration © Maxppp - Alexandre MARCHI

Après l'attentat des Champs-Elysées jeudi soir, la question de la sécurité autour des bureaux de votes se pose. En Alsace, le dispositif des forces de l’ordre pour le premier tour de l’élection présidentielle va être renforcé mais pas de sécurité particulière à l'intérieur des bureaux de vote.

Au lendemain de l'attentat sur les Champs-Elysées, la menace terroriste bouleverse la fin de la campagne présidentielle. En France, la sécurité va être renforcée autour des bureaux de vote. Dans le Journal du dimanche, le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl a révélé que plus de 50.000 policiers et gendarmes seront mobilisés pour sécuriser les 67.000 bureaux de vote répartis sur tout le territoire. Un chiffre auquel il faut ajouter les militaires de l'opération Sentinelle. En Alsace, le dispositif des forces de l'ordre est donc renforcé mais impossible de mettre des gendarmes ou des policiers devant chaque bureau de vote.

Impossible de mettre des gendarmes ou des policiers devant chaque bureau de vote

A Strasbourg par exemple, il n'y aura pas de fouilles systématiques ni de vigiles à l'intérieur des bureaux de votes mais Dominique Nicolas Jeanne, le directeur de cabinet du Préfet du Bas Rhin, l'assure les dispositifs de sécurité ont été largement renforcés : "Toutes les précautions ont été prises en liaison avec les maires des communes, les présidents des bureaux de vote qui sont concernés et également avec l'ensemble des forces de sécurité intérieures qui sont mobilisées ce jour là par le biais de patrouilles dynamiques, de passages, de présences visibles de sorte à ce que nos concitoyens se sentent pleinement rassurés." D'ailleurs, les citoyens sont aussi appelés à être attentif, Eric Schultz, adjoint au maire de Strasbourg en charge des élections : _"On a un dispositif de pré-accueil, les consignes vigipirates seront rappelées. On demandera peut-être parfois à des personnes d'ouvrir leurs sacs pour que tout le monde puisse être rassurée."
_

Dans les bureaux de vote, il a fallu tout de même repenser la disposition des lieux en conservant le parcours habituelle de l'électeur. C'est le cas à l'école Sainte Madeleine à Strasbourg, Eric Schultz : "On avait au départ pensé à avoir une entrée pour les deux bureaux de vote, finalement on aura deux entrées, deux sorties de secours ce qui fait que quelque soit le cas de figure, on préfère ne pas penser au pire, mais tout le monde puisse sortir rapidement dans les meilleures conditions." Un point sera fait entre les deux tours pour voir s'il y a des aménagements nécessaires en vue du second tour et des élections législatives.