Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Bordeaux : revivez l'installation de Pierre Hurmic dans le fauteuil de maire de la ville

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gironde

Pierre Hurmic a été officiellement élu dans le fauteuil de maire de Bordeaux ce vendredi 3 juillet 2020 après la victoire de sa liste, "Bordeaux Respire", au second tour des élections municipales.

L'écologiste Pierre Hurmic officiellement élu maire de Bordeaux par les conseillers municipaux ce vendredi.
L'écologiste Pierre Hurmic officiellement élu maire de Bordeaux par les conseillers municipaux ce vendredi. © Radio France - Camille Huppenoire

Le conseil municipal de Bordeaux se réunissait ce vendredi pour la première fois depuis le second tour des élections. Les nouveaux conseillers ont élu l'écologiste Pierre Hurmic maire de Bordeaux. Ce conseil municipal était à suivre en direct et en vidéo ci-dessous. 

L'essentiel : 

.

Retrouvez les principaux temps forts de ce conseil municipal

11h53 - _"Nous serons jugés sur nos actes et nous ferons tout pour que les Bordelaises et les Bordelais ne soient pas déçus"_ajoute Pierre Hurmic avant de clore ce conseil municipal, le premier dirigé par la gauche à Bordeaux depuis 73 ans.

11h45 - Après Nicolas Florian, Thomas Cazenave, candidat déçu du premier tour, des représentants des socialistes et des communistes et Philippe Poutou prennent le micro.

Thomas Cazenave (LREM) éliminé au premier tour des élections municipales, avait fait alliance avec le maire sortant LR Nicolas Florian pour le second tour.
Thomas Cazenave (LREM) éliminé au premier tour des élections municipales, avait fait alliance avec le maire sortant LR Nicolas Florian pour le second tour. © Radio France - Camille Huppenoire

11h25 - La parole est au maire sortant LR Nicolas Florian. Celui-ci s'adresse à Pierre Hurmic : "Vous vivez un moment particulier, je vis moi-même un moment particulier."

Nicolas Florian face à Pierre Hurmic.
Nicolas Florian face à Pierre Hurmic. © Radio France - Camille Huppenoir

11h10 - Le discours du nouveau maire commence. Extraits. 

  • "Soyez persuadés que je mesure le poids de la mission qui m’a été confiée, tout comme j’apprécie l’honneur que vous me faîtes en me confiant cette responsabilité." 
  • "Nous déclarerons l'état d'urgence climatique." 
  • "Notre écologie n'est pas punitive, seule l'inaction est punitive." 
  • "À terme, notre projet vise à faire de Bordeaux un modèle de développement responsable, écologique, solidaire." 
  • "Pour bien apprécier nos marges de manœuvre, pour mener nos politiques publiques, je lancerai un audit financier de la ville." 
  • "Oser toujours, céder parfois, renoncer jamais."

À ÉCOUTER - Les premières annonces de Pierre Hurmic pour Bordeaux

Pierre Hurmic reçoit l'écharpe tricolore.
Pierre Hurmic reçoit l'écharpe tricolore. © Radio France - Camille Huppenoire

11h - Proclamation des résultats : 48 voix à Pierre Hurmic et troix voix à Philippe Poutou. Le changement d'ère est officiel : après 73 ans d'exécutif local de droite, Bordeaux bascule dans les mains de l'écologiste Pierre Hurmic. 

10h54 - Les trois plus jeunes élus du conseil municipal sont chargés du dépouillement. Parmi eux, Antoine Boudinet de la liste "Bordeaux en luttes", figure des "gilets jaunes" après avoir été blessé par une grenade de désencerclement qui lui a arraché la main droite dans une manifestation.

Le dépouillement des bulletins pour désigner le maire de Bordeaux.
Le dépouillement des bulletins pour désigner le maire de Bordeaux. - Capture d'écran

10h50 - Le scrutin est clos. C'est l'heure du dépouillement. 

10h40 - Le défilé des conseillers se poursuit. Profitez-en pour regarder les "Bordeaux quiz" que nous avons menés avec chaque candidat au scrutin. Pain au chocolat ou chocolatine ?

10h35 - Le vote commence, les conseillers municipaux, masqués, sont appelés les uns après les autres pour mettre leur bulletin dans l'urne. La liste de Nicolas Florian n'a pas présenté de candidat au poste de maire. 

10h30 - Philippe Poutou, drapé dans une écharpe rouge, prend la parole et annonce son intention de "faire entrer les luttes au sein du conseil municipal". Poutou annonce qu’il brigue le fauteuil de maire "pour aller au bout de la démarche" même "s’il sait qu’il ne va pas changer le rapport de force".

Philippe Poutou tient à présenter sa candidature comme maire, "pour aller au bout de la démarche."
Philippe Poutou tient à présenter sa candidature comme maire, "pour aller au bout de la démarche." © Radio France - Camille Huppenoire

10h25 - Chaque liste présente maintenant son candidat au poste de maire. La liste "Bordeaux Respire" représentée par Camille Choplin propose Pierre Hurmic. 

10h20 - Citant notamment l'historien et sociologue bordelais Jacques Ellul, un des pionniers de l'écologie politique, ou encore l'écrivain Saint-Exupéry, Sylvie Justome affirme que "la recherche du bien commun" va guider ce nouveau conseil municipal.

10h13 - L'écologiste Sylvie Justome ouvre la séance en rappelant les résultats des trois listes au second tour et le nombre de sièges obtenus par chacune. La liste menée par Pierre Hurmic a récolté 26.509 voix et 48 sièges, celle de Nicolas Florian 25.163 et 14 sièges celle de Philippe Poutou 5.357 voix et trois sièges. A l'applaudimètre, les partisans de Poutou sont certainement gagnants. 

10h05 - "On est là, on est là..." : dans l'auditorium, Philippe Poutou prend la pause pour les photographes et ses partisans entonnent le chant devenu symbole du mouvement des "gilets jaunes"

10h - Le conseil municipal doit commencer dans quelques instants. 

9h58 - Arrivée de Nicolas Florian, le maire sortant Les Républicains, héritier d'Alain Juppé.

Nicolas Florian, le maire sortant, arrive à l'auditorium quelques minutes avant 10 heures et le début du conseil municipal.
Nicolas Florian, le maire sortant, arrive à l'auditorium quelques minutes avant 10 heures et le début du conseil municipal. © Radio France - Camille Huppenoire

9h55 - Pierre Hurmic est une figure connue à Bordeaux. Depuis 25 ans, cet avocat originaire du Pays Basque a mené de nombreux combats dans la ville, en tant que membre de l'opposition et devant les tribunaux

9h45 - Le conseil municipal doit commencer dans un quart d'heure. Comment va-t-il se dérouler ? On en a pour environ deux heures. La séance sera présidée par la doyenne de l'assemblée, l'écologiste Sylvie Justome. Les élus seront installés en fonction de l'ordre alphabétique et pas par groupe politique dans un premier temps. C'est l'élue verte Delphine Jamet qui a organisé les opérations. 

À ÉCOUTER - Comment va se dérouler la séance du conseil municipal ?

9h40 - Philippe Poutou fait son entrée au conseil municipal. L'ancien candidat à la Présidentielle, ouvrier syndicaliste CGT des Ford à Blanquefort va représenter l'extrême-gauche avec deux autres élus. "Nous espérons surtout être des porte-parole des revendications du peuple et de tout ce qui ne va pas dans la ville" a-t-il confié à France Bleu Gironde.

9h35 - Les places sont limitées à l'auditorium où se tient le conseil municipal pour cause de crise sanitaire et le public est nombreux à vouloir assister à cette séance. La jauge maximum a été fixée à 320 personnes. 

9h30 - Bonjour ! Soyez les bienvenus dans ce direct. Nous allons vous faire ici le récit de cette matinée où le nouveau maire de Bordeaux doit être élu par les conseillers municipaux. Pour commencer, un rappel des résultats du scrutin qui a vu la liste de l'écologiste Pierre Hurmic remporter la victoire face à Nicolas Florian, maire sortant LR, héritier d'Alain Juppé depuis mars 2019. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess