Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉOS - Ces présidents qui ont lancé des sous-marins à Cherbourg

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu

Vendredi, à Cherbourg, le président de la République Emmanuel Macron lancera le sous-marin nucléaire d'attaque de nouvelle génération Le Suffren. C'est la troisième fois sous la Ve République qu'un chef de l'Etat procède à cette opération.

En mars 1967, le général de Gaulle lance le premier sous-marin français à propulsion nucléaire : Le Redoutable
En mars 1967, le général de Gaulle lance le premier sous-marin français à propulsion nucléaire : Le Redoutable © Maxppp - Keystone Pictures USA

Cherbourg, France

Depuis 1899, 107 sous-marins ont été construits à Cherbourg. Mais avec la venue d'Emmanuel Macron ce vendredi pour Le Suffren, c'est seulement le troisième lancement présidentiel à Cherbourg sous la Ve République.

Le général de Gaulle et Le Redoutable

"Aujourd'hui, la ville de Cherbourg va voir flotter son enfant : Le Redoutable". Le 29 mars 1967, le général de Gaulle lance officiellement Le Redoutable, 76e sous-marin français construit à Cherbourg mais surtout le premier à propulsion nucléaire. Du haut de la tribune, face à la proue du navire, le président appuie sur un bouton : c'est le "geste inaugural" qui entraîne l'opération de lancement. Le sous-marin "glisse" sur les rails sur fond de Marseillaise. "C'est un grand événement pour Cherbourg, pour la Marine nationale et pour la France, s'exclame le ministre des Armées, Pierre Messmer. Parce que la construction de ce bâtiment et sa mise à flot sont des exploits techniques sans précédent dans cet arsenal et dans ce port". Depuis 2002, le sous-marin de 128 mètres de long est ouvert à la visite, juste à côté de la Cité de la Mer. 

Nicolas Sarkozy et Le Terrible

"Comme vos anciens, vous pouvez être fiers de ce sous-marin". Le 21 mars 2008, Nicolas Sarkozy se rend au chantier naval de Cherbourg pour lancer le quatrième et dernier sous-marin lanceur d'engins (SNLE) de classe Le Triomphant, Le Terrible. C'est l'occasion pour le chef de l'Etat de réaliser son premier grand discours sur la Défense nationale et sur la dissuasion nucléaire : "Ce sous-marin est le symbole de la technologie et de la détermination de la France à conserver la maîtrise de son destin. Nos SNLE sont une composante essentielle de notre capacité de dissuasion nucléaire".

Emmanuel Macron et Le Suffren

Onze an après Nicolas Sarkozy, c'est donc au tour d'Emmanuel Macron de lancer un sous-marin nucléaire : Le Suffren, premier de la classe Barracuda. La cérémonie a lieu le vendredi 12 juillet, à partir de 10h45 sur le site de Naval Group à Cherbourg. Pour l'occasion, deux écrans géants ont été installés à la Cité de la Mer pour permettre aux Cherbourgeois de suivre l'événement en direct.